• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Gilets jaunes : plus de 200 manifestants à Orléans, 350 à Tours

Des gilets jaunes de la délégation du Loiret, au départ d'Orléans / © Christelle Chapiotin / France 3 CVDL
Des gilets jaunes de la délégation du Loiret, au départ d'Orléans / © Christelle Chapiotin / France 3 CVDL

Malgré les fêtes de fin d'année, le mouvement des gilets jaunes mobilise son noyau dur. 

Par Yacha Hajzler

Six samedis de mobilisation, et les gilets jaunes sont toujours là. Moins nombreux, les manifestants tiennent le pavé grâce à un noyau dur bien décidé à ne pas lâcher. 
 

Dans le Loiret, cortège et opération escargot


Ils étaient plus de 200 à défiler à Orléans, dans une ambiance bon enfant. Parti de la place d'Arc, le convoi a cheminé vers la mairie. "Je travaille, je suis au-dessus du SMIC mais je suis toujours là. Car les smicards ou les retraités n’auront rien, malgré les annonces !" témoigne l'un d'entre eux auprès de nos confrères de la République du Centre.

Le matin même, tous les gilets jaunes du Loiret avaient organisé un convoi pour une opération escargot sur la RD2060, en direction de Châteauneuf-sur-Loire. Arrivant de tous côtés, ils sont parvenus à bloquer la nationale en roulant au pas, côte à côte. 
 
 

Quelques heurts à Tours


A Tours, quelque 350 manifestants étaient réunis en centre-ville cet après-midi. Un peu plus forte que la semaine dernière, mais en baisse par rapport au début du mouvement. Bombes lacrymogènes, barricades : de légers heurts ont été constatés en fin d'après-midi du côté du commissariat. 

"On quand même le sentiment que Macron est content dans la mesure où il se dit "Oh, en province ils sont de moins en moins", témoigne un manifestant. Ce qu'on espère, c'est que les fêtes de Noël n'endormiront pas les gilets jaunes". 
 

Sur le même sujet

La police n'est pas là pour raccompagner les jeunes chez eux !

Les + Lus