L’hôpital de Tours se prépare à la possible arrivée du Coronavirus

L'hôpital Bretonneau du CHRU de Tours. / © France Télévisions
L'hôpital Bretonneau du CHRU de Tours. / © France Télévisions

Les autorités se préparent à la possible arrivée du Covid-19. Le CHR d'Orléans accueille les malades du Loiret, du Cher et de l’Eure-et-Loir. A Tours, le CHRU a mis en place un dispositif pour la prise en charge des patients de l’Indre, l’Indre-et-Loire et du Loir-et-Cher.
 

Par Elina Weil

A l'entrée de l'hôpital de Tours, les malades devront mettre un masque et suivre les points rouges jusqu'au tout nouveau centre ambulatoire de prélèvement.
 
Le CHRU de Tours se prépare à l'arrivée du Coronavirus

" S’il n’y a pas de critères d’hospitalisation, les patients repartent à domicile avec des mesures d’hygiène, un lot de masques, des solutés hydro-alcooliques pour se laver les mains et on leur communique le résultat à l’heure actuelle en 24 heures, mais d’ici probablement dimanche ou lundi, on pourra le faire en l’espace de quatre heures " (Professeur Louis Bernard, Chef du Service médecine interne et maladies infectieuses, CHRU Tours).
 
© France Télévisions
© France Télévisions

 

Ne pas faire entrer le Coronavirus à l’hôpital


Le chef du service infectiologie veut éviter au maximum de faire entrer le Covid-19 à l'hôpital. Si l'état de santé du patient nécessite une hospitalisation, neuf chambres sont prêtes ainsi que les médecins.
 
© France Télévisions
© France Télévisions


" Ce qui est particulier, c’est qu’il y a une pression négative dans la chambre, il y a deux portes qui l’isolent complètement la chambre mais aussi le fait qu’on n’utilise pas nos stéthoscopes et marteaux-réflexe qu’on utilise habituellement mais le matériel dédié qui est là avec un  tensiomètre, un stéthoscope… Tout est dans la chambre et ce qui est dans la chambre n’en sort pas " (Chemsa Le Cœur, Interne au Service médecine interne et maladies infectieuses, CHRU Tours).


" On peut aller jusqu’à 16 patients et après, on ira jusqu’à 17 patients dans le service et jusqu’à 28 patients en créant une nouvelle unité, mesures pour les formes intermédiaires. Dans les formes plus graves, ce sera le service de réanimation " (Professeur Louis Bernard, Chef du Service médecine interne et maladies infectieuses, CHRU Tours).
 
© France Télévisions
© France Télévisions


Les autorités sanitaires et les responsables de l'hôpital craignent un retour des vacances d'hiver agité. Il faudra en effet gérer les patients, mais aussi les personnels de l'hôpital qui ont eux aussi pu voyager dans des zones à risques.
 
" On réagira en temps réel pour libérer les espaces et éventuellement reporter des patients programmés "(Professeur Frédéric Patat, Président de la commission médicale d'établissement, CHRU Tours).


" La règle est claire : ne pas se rendre à l’hôpital, aux urgences ou chez son médecin traitant en cas de doute, mais appeler le 15" (Marie-Noëlle Gerain Breuzard, Directrice du Centre Hospitalier Régional Universitaire de Tours)
 
© Elysée
© Elysée


A l'hôpital de Tours, la question n'est plus de savoir si le coronavirus va arriver mais plutôt quand, et de quelle ampleur sera l'épidémie dans la région Centre-Val de Loire. Le parking du CHRU et le parcours de soins des futurs malades est prêt... Il suffira de suivre les points rouges.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus