CARTE. "L’oubliée d’Amboise" : les 3 lieux à visiter à Amboise avant de voir votre fiction sur France 3

À l’occasion de la diffusion de la fiction "L’oubliée d’Amboise" ce samedi 16 septembre à 21h10 sur France 3, nous avons sélectionné pour vous les 3 plus beaux sites historiques situés à Amboise.

Située au cœur de la Touraine, la ville d’Amboise est connue pour sa richesse historique. Cette perle du jardin de la France sera mise à l’honneur dans l’énigmatique téléfilm L’oubliée d’Amboise réalisé par Sylvie Ayme. L’occasion de découvrir ou redécouvrir en images les plus beaux monuments historiques de notre patrimoine.

Classée au patrimoine mondial de l’UNESCO au titre de "paysage culturel vivant", Amboise héberge de prestigieux monuments. Découvrez 3 lieux incontournables de la ville.

Le château royal d’Amboise

Véritable emblème des châteaux de la Loire, le château royal d'Amboise nous offre une vue panoramique imprenable sur toute la ville grâce à son relief rocheux. Résidence royale sous le règne de Charles VIII, c’est au sein même de la citadelle que celui-ci y sera élevé, couronné et œuvrera pour en faire un véritable palais.

Dès son couronnement, il commencera d’emblée d’importantes modifications comme notamment l’édification des deux tours-cavalières ainsi que le premier jardin d’inspiration italienne en Val de Loire.
Après s’être éteint dans cette même bâtisse à l’âge de 28 ans, le château sera la maison de plusieurs puissants symboles de la royauté tels que Louis XII ou encore François Ier.

S’il a été endommagé par la Révolution française en 1789, certaines pièces ont pu en être épargnées. C’est notamment le cas du logis royal, des terrasses, des tours cavalières ou encore de la chapelle Saint-Hubert dans laquelle est enterré Léonard de Vinci. Chaque année, des visiteurs du monde entier font le déplacement pour se recueillir sur sa sépulture.

D’une richesse culturelle et historique incomparable, le château d'Amboise a intégré le classement des monuments historiques dès 1840.

Le Clos Lucé

De son ancien nom Le Manoir du Cloux, cet édifice doit sa notoriété à Léonard de Vinci, qui en a fait sa dernière demeure. Fondé en 1471, il avait vocation à être un fief adossé au château d'Amboise. Il sera finalement acheté par le roi Charles VIII le 2 juillet 1490 et deviendra la résidence de plaisance des rois de France. Un souterrain liant le château royal à celui du Clos Lucé.

Cette demeure restera la maison secondaire de la royauté Française jusqu’en 1516, lorsque François Ier privatisera la bâtisse au profit de Léonard de Vinci. 

Le génie Italien de la Renaissance fera d'Amboise sa maison, depuis laquelle il oeuvrera pour le Roi. Ingénieur, architecte, ou encore metteur en scène, De Vinci mettra sur pied pour la Cour de France les réceptions les plus somptueuses. 

Celui-ci jouira du Clos Lucé pendant trois ans, jusqu’à son dernier soupir, le 2 mai 1519. 

Si aujourd’hui la forteresse est la propriété de la famille Saint Bris, il n’en reste pas moins un lieu d'interprétation, de connaissance et de découverte ayant pour vocation de rendre plus accessible l'univers de Léonard de Vinci.

Véritable trésor de l’histoire de France, il est classé Monument Historique par le Journal Officiel du 18 avril 1914.

Château-Gaillard

Si le Château-Gaillard est aujourd’hui considéré comme l’un des plus beaux châteaux de la Loire, c’est à Charles VIII que l’on doit sa construction.

Extasié devant la beauté de la villa Poggio Reale de Ferdinand le Catholique à Naples, il demanda dès son retour de la première guerre d’Italie la construction d’une résidence similaire à proximité de son château d’Amboise.

Dom Pacello de Mercogliano, qui n’est autre que le plus célèbre jardinier d'Europe en 1500, concrétisera ce projet : ce lieu fut le premier en France à posséder un jardin d’acclimatation.

Depuis 1963, le domaine royal de Château-Gaillard est inscrit au titre des monuments historiques pour sa chapelle et ses uniques jardins. Le site a ouvert ses portes au grand public en 2014 après cinq années de restauration.

Retrouvez L'oubliée d'Amboise samedi 16 septembre dès 21h10 et sur la plateforme france.tv.