• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Château de Chenonceau : une apothicairerie recrée de toutes pièces

Une apothicairerie recrée au Château de Chenonceau (Indre-et-Loire)- juin 2019 / © F3
Une apothicairerie recrée au Château de Chenonceau (Indre-et-Loire)- juin 2019 / © F3

Le château de Chenonceau (Indre-et-Loire) propose à partir du 15 juin de visiter une apothicairerie semblable à celle qui y existait au 16e siècle, quand la reine Catherine de Médicis y habitait entourée de son médecin et du savant Nostradamus.

Par Ch.L

Cette pièce se situe dans le bâtiment dit "des Dômes" à l'extérieur du château. Elle a été reconstituée à partir d'un ensemble racheté dans un palais florentin.

Le meuble, où se trouvent 500 bocaux, pots et mortiers, a nécessité 14 mois de travail avant d'être réinstallé sur tous les murs. Nièce du pape, épouse et mère de quatre rois de France, Catherine de Médicis, née en 1519, accueillait à Chenonceau des savants dont le plus célèbre fut Nostradamus. Il occupait au château les fonctions d'herboriste.

N'étant pas tombée enceinte lors des premiers mois de son mariage avec le roi de France, elle avait évité la répudiation et fini par donner naissance à 10 enfants dont trois, François II, Charles IX et Henri III, régnèrent sur la France. 

 Le château de Chenonceau, construit sur le Cher, reçoit en moyenne 5.000 personnes par jour. Parmi les plus visités du Val-de-Loire, il accueille une majorité de touristes nationaux. Les Européens représentant la majorité des visiteurs étrangers.

Sur le même sujet

"BatOloire" : le transport atypique de l'été à Orléans

Les + Lus