Gilets jaunes : 440 manifestants toujours mobilisés en Indre-et-Loire ce dimanche 18 novembre

© PHOTOPQR/LE COURRIER PICARD/MAXPPP
© PHOTOPQR/LE COURRIER PICARD/MAXPPP

Loin des 1500 manifestants recensés hier, les gilets jaunes sont restés malgré tout mobilisés ce dimanche 18 novembre pour bloquer ériger des barrages et bloquer les routes. Déterminés, ils étaient encore environ 440, selon la préfecture, à faire entendre leur colère.

Par AJ

"Le feu est rallumé à Monnaie, le café va bientôt être chaud. Besoin de plus de monde !" A travers ce message posté vers 7 heures du matin sur le groupe Facebook "Colère 37", accompagné d'une photo où l'on devine l'heure très matinale, un des gilets jaunes remobilise les troupes. Plusieurs membres du groupe lui répondent qu'ils sont en route et qu'ils arrivent.

Des messages de cette nature, il y en a eu plusieurs entre hier soir et ce matin. Et quelques centaines de likes et dizaines de partages plus tard, les gilets jaunes sont, au moins, une centaine (selon la préfecture) à bloquer de nouveau les routes d'Indre-et-Loire.


7 points de blocages

Les gilets jaunes sont postés depuis ce matin :
  • au péage de Monnaie (entre 25 et 30 personnes)
Vers 11 heures, un des gilets jaunes affirmait sur une vidéo qu'ils étaient "entre 25-30 personnes à tout casser" au péage de Monnaie. Sur une autre vidéo, une autre membre demande du renfort sur le site pour pouvoir bloquer le site.
  • Noyant-de-Touraine (vingtaine de personnes)
  • Amboise (quinzaine de personnes)
  • Chouzé-sur-Loire (20 personnes)
  • Loches (environ 70 personnes)
  • Poce-sur-Cisse (une dizaine de personnes)
  • Château-Renault (une quinzaine de personnes)
Selon nos informations, les vidéos diffusées et la préfecture, la situation était calme à la mi-journée.

En début de soirée, la préfecture indiquait qu'"en dehors du péage de Monnaie sur lequel il reste quelques dizaines de manifestants, l'ensemble des points de filtrage ont été levés ou vont l'être dans les prochaines minutes".
© France 3 Centre-Val de Loire
© France 3 Centre-Val de Loire
Mais à 21 heures, il restait encore environ 200 gilets jaunes au niveau du péage de Monnaie et circulation restait compliquée.

La préfecture a recensé 440 manifestants en Indre-et-Loire en fin de journée.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus