• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Indre-et-Loire : 4 communes rebaptisées par “le gang des panneaux”

La semaine dernière, des panneaux d’entrée de villes de quatre communes d'Indre-et-Loire ont été intervertis par des plaisantins. / © François de l’association Montrésor se raconte
La semaine dernière, des panneaux d’entrée de villes de quatre communes d'Indre-et-Loire ont été intervertis par des plaisantins. / © François de l’association Montrésor se raconte

Beaumont-Village est devenu Villeloin-Coulangé, Chemillé-sur-Indrois est devenu Montrésor. Plusieurs communes en Touraine ont été rebaptisées entre Noël et le Nouvel An. Rien avoir avec un regroupement de communes... Il s'agit d'un canular de ce qu'on appelle désormais le "gang des panneaux".  

Par Fabienne Marcel

Certains habitants de la région de Loches ont bien cru avoir la berlue en ce début d'année.  Les panneaux routiers signalant l’entrée dans quatre villages d’Indre-et-Loire ont été intervertis. Ainsi, en arrivant à Montrésor, les automobilistes ont pu lire qu’ils entraient à Chemillé-sur-Indrois. Arrivée à Chemillé-sur-Indrois, on pouvait voir l'entrée du village rebaptisée Montrésor.  Même blague dans deux petites communes juste à côté : Villeloin-Coulangé et Beaumont-Village. Un des panneaux a même été posé la tête à l’envers ! 
"Alerte enlèvement par le gang des panneaux" écrit la ville de Montrésor sur sa page Facebook.

Un post qui a suscité l'hilarité de plusieurs internautes. "Un peu d’humour dans ce pays ne fait pas de mal" écrit Mélia Gulsen. Certains ont plaisanté en y voyant un coup des "gilets jaunes", quand d'autres se sont indignés de la farce.
 


Le maire de Chemillé-sur-Indrois, Henry Frémont, estime lui que les farceurs auraient pu « trouver mieux à faire ». Mais il préfère sourire : « J’ai pris ça à la rigolade, j’ai des problèmes bien plus importants à gérer. Et ils ont bien fait les choses : on a retrouvé tous les panneaux en parfait état, rien n’a été perdu ! », a-t-il déclaré à France Bleu.
 

 
​​​​​​​

Sur le même sujet

"BatOloire" : le transport atypique de l'été à Orléans

Les + Lus