Indre-et-Loire : L’abbaye de la Clarté Dieu attend les fonds du loto du patrimoine

L'abbaye de la Clarté Dieu en Indre-et-Loire a besoin de 300.000 euros pour être restaurée. / © Wilfried Redonnet / France 3 Centre-Val de Loire
L'abbaye de la Clarté Dieu en Indre-et-Loire a besoin de 300.000 euros pour être restaurée. / © Wilfried Redonnet / France 3 Centre-Val de Loire

Tandis que les 18 sites emblématiques représentés sur les tickets de grattage du loto du patrimoine ont tous reçus les fonds pour leur restauration, les 250 autres sites bénéficiaires attendent toujours l’argent nécessaires à leurs travaux.

Par France 3 Centre-Val de Loire avec l'AFP

Julita et Patrick Mousette sont arrivés en Touraine il y a 16 ans. Ils cherchaient une ferme et sont finalement tombés amoureux d’une abbaye : l'abbaye de la Clarté Dieu, fondée en 1239 et classée aux monuments historiques en 2011.

Elle a été retenue par la Fondation Bern et le loto du patrimoine pour bénéficier d’une aide financière nécessaire à sa restauration mais depuis, plus de nouvelles.

Il y a pourtant urgence à restaurer, entre autres, la charpente de 30 mètres de long  d'un ancien dortoir de moines cisterciens.

Les propriétaires n'ont pas attendu pour débuter des travaux à hauteur de 57.000 euros, soutenus par une association d'amis de l'abbaye. Il faudrait en réalité 300 000 euros pour aller au bout de cette restauration, mais le montant qui leur sera attribué via le loto du patrimoine reste un mystère.

"On ne pouvait pas attendre le résultat du loto pour restaurer la charpente qui était en train de se pencher et de s’affaisser. Il y avait même des pièces qui tombaient !" a constaté impuissante, la propriétaire des lieux. "Ce n’est pas encore entièrement payé et on ne sait pas où on va puisqu’on n’a pas encore de nouvelles du résultat".
 

Tous les projets de la mission Bern recevront de l'argent.


La Fondation du patrimoine se veut rassurante et a annoncé jeudi 20 décembre que tous les projets de la mission de l'animateur Stéphane Bern, au-delà des 18 sites emblématiques, vont être dotés de fonds. Elle a également lancé un appel à continuer à acheter les tickets de grattage.

"Dès à présent", a-t-elle indiqué dans un communiqué, "les fonds disponibles sont attribués aux projets sélectionnés cette année, afin que les travaux de sauvegarde puissent démarrer dès que possible".

Lors des dernières Journées européennes du patrimoine, 5,2 millions d'euros provenant de la vente des jeux "Mission Patrimoine" avaient déjà été attribués aux 18 sites dits "emblématiques" de leur région, leur permettant de boucler leur plan de financement dès 2018.

Désormais, ce sont tous les projets de la mission Bern, au-delà des 18 sites dotés au moment des Journées européennes du patrimoine en septembre, qui pourront être dotés selon des modalités variables, selon qu'ils sont des sites protégés ou non protégés.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus