Indre-et-Loire : une éleveuse de Luynes nommée secrétaire nationale de la Confédération Paysanne

© Temanuata Girard, originaire d'Indre-et-Loire, a été nommée secrétaire nationale de la Confédération paysanne.
© Temanuata Girard, originaire d'Indre-et-Loire, a été nommée secrétaire nationale de la Confédération paysanne.

Temanuata Girard, éleveuse à Luynes en Touraine, a été élue secrétaire nationale de la Confédération paysanne. Ce syndicat prône des changements majeurs dans les filières de production agricole.

Par Flora Battesti

La Conférédation paysanne, 3e syndicat national français agricole, a nommé sa secrétaire nationale : Termanuata Girard, éleveuse de bovins et ovins bio en Indre-et-Loire. 

Depuis son élection, l'agricultrice est en contact avec le secrétariat national de son syndicat, chaque lundi. "On fait le point sur l'actualité du week-end, on fait aussi un retour sur ce qui s'est passé la semaine dernière, puis on cale les réunions de chacun, les délégations et les urgences", détaille Termanuata Girard. 


L'enjeu des états généraux de l'alimentation



Les urgences sont nombreuses. La confédération paysanne souhaite alerter l'opinion publique et peser sur les orientations agricoles du nouveau gouvernement. Le premier grand enjeu pour la récente secrétaire nationale est de préparer les états généraux de l'alimentation qui auront lieu à Paris, dans le courant du mois de juillet. 

"On nous a toujours parlé de produire pour exporter et aujourd'hui, on sait par exemple que 90% de la production laitière est consommée en France. Donc pourquoi est-ce qu'on vend le lait au niveau des marchés mondiaux ?", s'interroge-t-elle. Elle espère évoquer le sujet lors de ces états généraux. 

Pour l'éleveuse, le but essentiel de la Confédération paysanne lors de ces états généraux est de redonner du revenu aux paysans et du sens à leur métier. Pour y arriver, l'élue propose une agriculture plus respectueuse de l'environnement, moins intensive et autonome, de la production à la vente. C'est ce schéma qu'elle applique sur son exploitation de 60 hectares qui comporte 5 bovins et 50 chèvres. 

Sur le même sujet

Florian Truchot, vise le plus haut niveau international en natation

Près de chez vous

Les + Lus