• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Intempéries : bilan en Indre-et-Loire et en Eure-et-Loir

© CVDL
© CVDL

Les intempéries de ce début de semaine ont fortement touché les deux départements d'Eure-et-Loir et d'Indre-et-Loire. L'Eure-et-Loir reste en vigilance crue encore aujourd'hui. 

Par Juliette Roché

Lundi, la Touraine était fortement touchée par les orages. A l'est de l'Indre-et-Loire, il est tombé 80 millimètres d'eau entre 7h et 9h, l'équivalent de deux mois de pluie. C'est Amboise et ses environs qui ont été les plus touchés par les inondations. 

A Tours, c'est un mois et demi de pluie qui s'est abattu sur la ville en deux heures. Vouvray et Noizay ont été les plus touchées. De nombreuses routes  aux alentours ont été coupées. Aujourd'hui, la situation sur les routes est rétablie.

Huit communes les plus touchées ont déjà déposé un dossier de déclaration en catastrophes naturelles. 



Les intempéries ont touché fortement Chartres lundi. Le lendemain, c'est le bassin de Dreux qui a souffert des inondations. La montée de l'Eure a entraîné l'évacuation des résidents du camping de la Chaussée-d'Ivry. Dans certaines communes (Gilles, Le Mesnil-Simon, Guainville, La Chaussée-d’Ivry, Oulins et Rouvres), l'eau est interdite à la consommation. Des bouteilles d'eau potable sont distribuées. 



La N154 est toujours coupée à la circulation des voitures entre Tremblay-les-Villages et Dreux. La circulation est totalement interdite aux camions sur le tronçon Chartres-Dreux. "La nationale ne va pas ouvrir avant quatre à cinq jours. Il faut déblayer les voies et il y aura sûrement des travaux de consolidation pour que les poids lourds puissent à nouveau emprunter cet axe" déclare la préfecture.



L'Eure-et-Loir est toujours en vigilance crues. 

© Vigicrues
© Vigicrues





Sur le même sujet

Sécurité et effectif policier sur Tours

Les + Lus