• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Halloween : Nuit de violences urbaines à Joué-lès-Tours

8 voitures ont été incendiées dans le quartier de la Rabière à Joué-lès-Tours dans la nuit du 31 octobre au 1er novembre 2018. / © Denis Gannay-Meyer / France 3 Centre-Val de Loire
8 voitures ont été incendiées dans le quartier de la Rabière à Joué-lès-Tours dans la nuit du 31 octobre au 1er novembre 2018. / © Denis Gannay-Meyer / France 3 Centre-Val de Loire

Le quartier de la Rabière à Joué-lès-Tours a été le théâtre de violences urbaines dans la nuit du 31 octobre au 1er novembre. 8 voitures ont été incendiées et les affrontements avec la police ont duré jusque tard dans la nuit.

Par Amélie Rigodanzo

C’était une soirée d’Halloween par vraiment bon-enfant hier soir dans le quartier de la Rabière à Joué-lès-Tours (Indre-et-Loire).

En début de soirée et jusqu’à environs 2 heures du matin, 4 groupes d’une quinzaine de personnes chacun s’en sont pris aux forces de l’ordre, cherchant visiblement à en découdre avec la police après les appels à la « purge » des policiers sur les réseaux sociaux.

Les véhicules de patrouille ont été visés par des jets de projectiles, si bien que les forces de l’ordre ont dû appeler du renfort, mobilisant tous les moyens disponibles en police nationale et municipale.
 
Soirée d'Halloween gâchée à Joué-les-Tours
Des échauffourées se sont déroulées en marge de la soirée d'Halloween. - D. Gannay-Meyer, S. Cicchini, J. Bénard


8 voitures ont été incendiées. Des abris-bus ont également été saccagés et plusieurs feux de poubelles ont du être circonscrits par des sapeurs-pompiers, eux aussi visés dans une moindre mesure par du caillassage.

Aucun blessé n’est à déplorer mais une personne a été interpellée et placée en garde à vue.


Des violences dans toute la France


La nuit du 31 octobre au 1er novembre a été violente dans plusieurs villes de France. Une centaine d’interpellations ont eu lieu en Seine-Saint-Denis et à Lyon. Dans l’Essonne, les policiers ont été visés par un jet d’acide. A Rennes, une quinzaine de voitures ont été brûlées et un adolescent blessé.

Appel à la « purge » des forces de l’ordre.


Ces violences semblent être en rapport direct avec l’appel à la « purge » lancé il y a plusieurs jours sur les réseaux sociaux. Des messages appelant à commettre des violences contre les forces de l’ordre durant la soirée d’Halloween circulaient depuis plusieurs jours sur les réseaux sociaux. Un jeune grenoblois (Isère), présumé être à l’origine de cet appel à la violence, a été interpellé et placé en garde à vue le 30 octobre.
 

Sur le même sujet

Sécurité et effectif policier sur Tours

Les + Lus