Législative partielle en Indre-et-Loire : Sophie Métadier remporte cette élection marquée par une abstention record

Les électeurs de la 3e circonscription d'Indre-et-Loire étaient appelés aux urnes pour le second tour de l'élection législative partielle ce dimanche 6 juin. Selon les résultats définitifs, c'est Sophie Métadier (UDI-LR) qui devient la nouvelle députée avec un peu moins de deux tiers des suffrages.

A voté !
A voté ! © G.Grichois / France Télévisions

La candidate UDI-LR Sophie Métadier, maire de Beaulieu-lès-Loches, arrive en tête de cette législative partielle, avec 62,9% des suffrages exprimés, selon les résultats définitifs transmis par la préfecture d'Indre-et-Loire.

Face à elle, l'actuelle adjointe PS à la mairie de Chambray-lès-Tours, Murielle Riolet, qui s'était qualifiée pour ce second tour, n'a rassemblé que 37,1% des voix.

A noter cependant que les deux femmes politiques ont reçu les votes d'un cinquième des électeurs seulement. L'abstention s'élève en effet à 81,75 %, un "record" similaire à celui du premier tour dimanche dernier (82%).

Comment expliquer ce phénomène massif ? Y a-t-il eu un manque d’information et de communication ? Ou bien les citoyens se sont-ils désintéressés de ce scrutin isolé ? 

La candidate UDI-LR favorite

Ce vote ne concernait en effet “que” 99.000 électeurs de la 3e circonscription d’Indre-et-Loire, qui regroupe 80 communes du sud-est du département. Leur députée (UDI) Sophie Auconie était démissionnaire depuis février dernier à cause de problèmes de santé.

Sophie Métadier va donc lui succéder, pour quelques mois seulement : les prochaines élections législatives en France auront lieu dans un an, en juin 2022.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique élections