Malgré les pluies, l'alerte sécheresse maintenue presque partout en Centre-Val de Loire

Publié le
Écrit par Thomas Hermans .

Les pluies de ces derniers jours ont soulagé les bassins et nappes phréatiques de la région, mais pas assez pour compenser la sécheresse de l'été, indique la Dreal ce jeudi 15 septembre. Sur 90% du Centre-Val de Loire, les restrictions d'eau restent d'actualité.

Ce mois de septembre ressemble à beaucoup de mois de septembre : il y alterne quelques jours de grand soleil avec des périodes de pluie, plus ou moins intense. Mais, à en croire la direction régionale de l'environnement (Dreal), ces pluies n'ont rien de suffisant pour compenser la sécheresse de cet été en Centre-Val de Loire.

Dans son bulletin du jeudi 15 septembre, la Dreal indique ainsi que les intensités de ces épisodes pluvieux "sont restées hétérogènes et globalement insuffisantes pour permettre une remontée notable, généralisée et durable des débits". Autrement dit : la situation hydrologique reste "structurellement tendue" sur la quasi-totalité de la région.

Au total, 90% de la surface du Centre-Val de Loire est en situation d'alerte, d'alerte renforcée ou de crise sécheresse. Le Loiret, avec la moitié de son territoire concerné, est le département le plus épargné. Suit l'Eure-et-Loir (92%). Les quatre autres départements sont tous en totalité en situation d'alerte ou de crise. 

Amélioration parfois, restrictions partout (ou presque)

La situation reste cependant bien meilleure (ou moins mauvaise) qu'au cœur de l'été sur plusieurs bassins, notamment la Sauldre, l'Yèvre et l'Indre. À Gien, la Loire est mesurée à 50 m³ par seconde, contre 38 à la mi-août. Qui marquait un record depuis les années 80. 

Côté nappes phréatiques, le tableau reste assez peu réjouissant. Selon la Dreal, leur niveau est plus bas que les moyennes de saison dans neuf cas sur dix, et est même rencontré moins d'une année sur cinq dans la moitié des stations de mesure. 

Résultat : comme en Indre-et-Loire ce 16 septembre, les préfectures continuent de prendre des arrêtés de restriction des usages de l'eau. Restez donc vigilants à la publication de tels arrêtés sur les sites internet des préfectures, pour savoir si vous êtes concernés ou non. 

La Dreal note malgré tout une stabilisation du niveau de certaines nappes, voire localement une remontée. Une amélioration notable de la situation n'est cependant pas attendue avant le plein automne, les prévisions annonçant un temps "globalement sec et plus frais" qui "devrait maintenir des débits faibles" sur les sept prochains jours. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité