Pourquoi le risque incendie est-il déjà si élevé en Centre-Val de Loire ?

Sur la moitié nord de la région, le risque incendie atteint déjà 4/5 selon Météo France. Une situation qualifiée de "très rare" pour un mois d'avril. La préfecture d'Indre-et-Loire a décidé de plusieurs interdictions, pour diminuer le risque d'un feu de forêt.

Photo d'illustration.
Photo d'illustration. © Arnaud Beinat/MAXPPP

La météo s'emballe. Après des température rarement aussi froides pour une première moitié du mois d'avril, c'est un temps exceptionnellement sec qui a pris le relais.

En conséquence, le risque d'incendie atteint 4 sur une échelle de 5, ce week-end des 24 et 25 avril, dans une grande partie de la moitié nord de la région Centre-Val de Loire. Un risque attisé par des rafales de vent pouvant atteindre 50 km/h selon les prévisions.

Un risque incendie de niveau estival

Sont concernés "99% du Loiret et de l'Eure-et-Loir, la moitié du Loir-et-Cher et de l'Indre-et-Loire, et tout le tiers sud-ouest de l'Indre", précise Philippe Prasalek, anayliste pour Météo France à Bourges. Une situation qu'il qualifie d'"assez rare, voire très rare pour un mois d'avril". Selon lui, "un risque comme celui-là, on l'a d'habitude en été, pas avant".

Ce risque est la conséquence directe de "l'humidité des sols, qui est très basse" :

On a eu très très peu d'eau au cours des dernières semaines, il y a eu pas mal de vent avec une humidité de l'air très basse. Donc l'eau des sols s'est évaporée.

Philippe Prasalek, Météo France

Cette météo a concerné une bonne partie de la France durant cette deuxième moitié d'avril, la situation anticyclonique empêchant la venue de précipitations sur le territoire métropolitain. 

Quelques gestes de vigilance

Pour contrer ce risque incendie, la préfecture d'Indre-et-Loire a décidé d'interdire les activités de coupe et de chauffage dans les massifs forestiers à risque entre 13h et 18h, à partir de ce samedi 24 avril.

De plus, "la majorité des feux de forêt étant causée par imprudence", la préfecture tient à rappeler "les bons gestes à adopter au quotidien" : 
• Ne faire ni feu ni barbecue aux abords des forêts,
• Bois de cheminée, peintures, fuel... ne pas entreposer de combustible proche des habitations,
• Ne pas fumer de cigarette en forêt et ne pas jeter de mégot par la fenêtre de la voiture,
• Ne pas faire de travaux ou de petits bricolages sources d'étincelles (soudure, scie...) les jours de risque d'incendie,
• Laissez les routes forestières accessibles pour les secours,
• Respecter les interdictions d'accès aux massifs forestiers.

Si vous êtes le témoin d'un feu ou départ de feu, il est important de respecter plusieurs mesures de sécurité :
• Prévenir les pompiers en appelant le 18 ou le 112,
• S’éloigner dans le sens contraire du déplacement du feu,
• Respirer à travers un linge humide pour limiter les effets néfastes des fumées toxiques.

La préfecture d'Indre-et-Loire n'a pas encore indiqué de date quant à la levée des interdictions. En milieu d'après-midi, les sapeurs-pompiers du 37 ne signalaient aucun départ de feu.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
incendie faits divers pompiers météo