Deux incendies visent des domiciles d'élues à Saint-Pierre-des-Corps

Publié le Mis à jour le
Écrit par Thomas Hermans avec Marine Rondonnier
La voiture de Gagna Bougadba incendiée ce vendredi 24 décembre à Saint-Pierre-des-Corps.
La voiture de Gagna Bougadba incendiée ce vendredi 24 décembre à Saint-Pierre-des-Corps. © Marine Rondonnier/France 3 Centre-Val de Loire

Les domiciles de Gania Bougadba et Laurence Lefevre, toutes deux adjointes au maire de Saint-Pierre-des-Corps, ont été la cible de départs de feu dans la nuit du 23 au 24 décembre. Aucun blessé n'est à déplorer.

Deux départs de feu dans la même nuit, chacun devant le domicile d'élues de la ville. C'est le bilan de cette nuit du jeudi 23 au 24 décembre à Saint-Pierre-des-Corps, en Indre-et-Loire. Aucun blessé n'est heureusement à déplorer.

Il était 1h30 du matin lorsque Gania Bougadba, adjointe au Logement et aux Aînés, est prévenue par ses voisins. Devant son domicile de la rue Paul-Desormeaux, sa voiture est en flammes. Aucune autre automobile n'est touchée.

Près de la gare, rue Honoré-de-Balzac, c'est la porte de la maison de Laurence Lefevre, adjointe à la Santé et à l'Action sociale, qui est incendiée vers 3h du matin. Rapidement noyées par les pompiers, les flammes n'ont fait que des dégâts minimes sur la façade.

Pas une première

Selon les informations du parquet de Tours, des enquêtes ont été confiées à la direction territoriale de la police judiciaire d'Orléans et à la direction départementale de la Sécurité publique d'Indre-et-Loire. Pour dégradation volontaire par incendie commise en raison de la qualité de dépositaire de l'autorité publique, la peine encourue est de 20 ans de réclusion et 150 000 euros d'amende.

Les deux élues  ont conjointement déposé une plainte ce vendredi matin. S'il s'agit d'une première pour Laurence Lefevre, la voiture de Gania Bougadba avait déjà été incendiée en août dernier. 

Les deux élues étaient devenues adjointes au maire à la suite des municipales de juin 2020, au terme desquelles Emmanuel François (DVD) avait mis fin à un siècle de pouvoir communiste à la tête de Saint-Pierre-des-Corps. Elles sont également membres de la Caisse centrale d'activités sociales de la commune, en charge de diverses activités sociales.

"Attaques d'une extrême gravité"

Dans l'après-midi, la préfète d'Indre-et-Loire Marie Lajus a fait savoir par communiqué qu'elle "condamne avec la plus extrême fermeté" les deux incendies et assure les deux élues et le conseil municipal du "soutien et de la mobilisation des institutions de la République". "La violence, l'intimidation ou la menace contre des élus ne sauraient être tolérés et constituent un acte gravissime contre la République", a-t-elle ajouté. 

Sur Twitter, le maire EELV de Tours Emmanuel Denis a fait savoir qu'il joignait ses "mots à ceux très justes de Mme la Préfète", exprimant "notre solidarité et notre soutien aux élu.e.s de Saint-Pierre-des-Corps face à ces attaques d'une extrême gravité".

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.