Indre-et-Loire : des migrants mineurs non accompagnés sommés de partir à Saint-Pierre-dès-Corps

A Saint-Pierre-dès-Corps en Indre-et-Loire, le diocèse demande l'évacuation immédiate des migrants mineurs non accompagnés, installés là depuis le 26 juillet dernier
© France 3 Centre-VDL

Le diocèse demande expressément l'évacuation de la paroisse Notre-Dame-de-l'Assomption

Depuis le 26 juillet dernier, des salles de la paroisse Notre-Dame-de-l'Assomption à Saint-Pierre-dès-Corps en Indre-et-Loire sont occupés par des migrants mineurs. Dans une lettre envoyée jeudi 30 août, à l'association Utopia (mouvement citoyen d'éducation populaire) qui s'occupe de ces migrants, le diocèse, par la main du père Jacques Legoux a précisé qu'il souhaitait récupérer les lieux dans les jours très proches. Il souhaite réhabiliter les salles paroissiales (cuisine et mobilier compris)... 

De son côté, l'association Utopia demande à être reçue par le département d'Indre-et-Loire depuis des semaines, pour trouver une solution d'urgence à ces migrants mineurs non accompagnés. 

www.facebook.com/Utopia56Tours


  
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
migrants société immigration