Tours : les grands-parents se mobilisent avec les jeunes pour le climat

L'association "Grands-parents pour le climat 37" aide les jeunes de "YOUTH for the Climate" à Tours / © France Télévisions
L'association "Grands-parents pour le climat 37" aide les jeunes de "YOUTH for the Climate" à Tours / © France Télévisions

On connaissait Youth for climate, mais connaissiez-vous les Grands-parents pour le climat ? En Indre-et-Loire, dans le sillage de la jeunesse, les seniors se mobilisent aussi pour l’environnement ! Découvrez cette initiative dans notre série "Suivez l'idée".

Par Marie Roy et Cécile Mette

Pascal Hugo, représentant Grands-Parents pour le climat 37, nous explique :
 


Devant une voiture transformée en char à l’occasion de la marche pour le climat du 29 novembre, Nicolas Merci, élève de terminal au lycée Balzac de Tours, discute avec Pascal Hugo pour régler les derniers détails avant le début de la manifestation. Les deux compères, l’un pas encore majeur, l’autre déjà septuagénaire, se sont rencontrés le 15 mars dernier, lors d’une précédente marche pour le climat, organisée par Youth for climate :

Un jour, on a vu un camion arriver. C’était Pascal qui venait proposer son aide, se souvient Nicolas Merci. La prise de contact s’est faite très naturellement, et honnêtement, ça faisait du bien d’avoir le soutien d’une personne et un coup de main logistique.

Pascal Hugo reprend, d’un ton pragmatique :

Les personnes âgées ont leurs vies derrière elles : nous n’avons pas d’intérêt personnel à nous mobiliser. Les vieux sont plus écoutés. Un jeune qui porte des dreadlocks qui dit quelque chose et un vieux avec des cheveux gris qui dit la même chose, ce ne sera pas perçu de la même façon par la société.


Pascal Hugo a embarqué d’autres seniors dans l’aventure. Bertille, 72 ans, a pour sa part passé quelques coups de fils pour aider l’organisation au niveau administratif. Cette sémillante mamie explique son engagement :

Pour moi, c’était indispensable d’être avec les jeunes. Parce qu’après tout, c’était à notre époque qu’ont été prises des décisions politiques qui font qu’on en est là aujourd’hui. Pourtant, ce sont bien les jeunes qui vont vivre les conséquences.

Manifestation : Black Friday, tout va disparaitre


Pour Bertille, les grands-parents ont quasiment le devoir de s’engager et "ce n’est pas parce qu’on est vieux qu’on doit être en retrait de la vie publique. On est des citoyens comme les autres".  Elle conclut en balayant la foule du regard : "Le climat concerne tout le monde, c’est bien qu’on soit tous là, qu’importe l’âge".
 

Le saviez-vous ?

Le mouvement Grands-parents pour le climat est né en Suède, en 2006. Il s’est ensuite répandu en Belgique, Suisse, Canada, Etats-Unis et en France, en 2015.

Sur le même sujet

Les + Lus