• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Aéroport de Tours : les travaux de réfection de la piste emmènent les voyageurs prendre l'avion à Poitiers

© France 3 Centre-Val de Loire
© France 3 Centre-Val de Loire

Une vingtaine de vols prévus au départ de l'aéroport de Tours sont délestés sur Poitiers pendant 10 jours. La piste est inutilisable, le temps des travaux de réfection et d'entretien de la piste. Les vols Ryanair et Corsicatours sont accessible avec des navettes de bus sur réservation préalable. 
 

Par Nathanael Lemaire

Tous les ans, les dalles de béton et les 10 kilomètres de joints d'étanchéité doivent être vérifiés pour assurer la maintenance des 2400 mètres de la piste de l'aéroport de Tours. Une opération qui a débuté ce mardi 18 juin, empêchant la réception des avions. 

Jusqu'au vendredi 28 juin, la piste et les taxiways sont inaccessibles pour permettre la réalisation des travaux. A ce jour, c'est encore l'armée de l'air qui gére, avec ses services techniques, l'entretien de la piste, même si l'aéroport civil contribue au prorata de ses vols commerciaux (armée 70%, aéroport 30%).

Durant ces 11 jours de travaux, les vols commerciaux se font au départ de l'aéroport de Poitiers, avec, sur réservation uniquement, la possibilité d'utiliser une navette de bus.

Cette indisponibilité de la piste est programmée de longue date et n'induit pas de perte d'exploitation même si une vingtaine de vols commerciaux sont concernés par ce transfert.
Un mirage se pose sur le tarmac de l'aéroport de Tours / © MaxPPP
Un mirage se pose sur le tarmac de l'aéroport de Tours / © MaxPPP

Nicolas Destouches, directeur de l'aéroport de Tours précise: "Ce sont des informations que l'on a très tôt par les services techniques militaires de la base aérienne, ça nous permet de nous organiser à notre niveau et avec nos sous-traitants. Pour nous, c'est tout, sauf une fermeture surprise. C'est prévu dans notre budget, c'est déjà quantifié et anticipé".

Pour expliquer ce choix du déroutement du trafic passager sur Poitiers, le directeur invoque "Déjà, Poitiers est à une distance raisonnable et ses infrastructures peuvent accueillir notre trafic. La compagnie Ryanair opère déjà à Poitiers, elle connaît donc bien l'assistance en escale du site. Leurs équipements permettent de recevoir le même type d'avion que nous et avec les bus, on garde notre vocation de plateforme aéroportuaire de proximité".

Et l'aéroport de Chateauroux est aussi mis à contribution, "le vol pour Ajaccio-Tours passe toujours par Chateauroux de toute façon. Habituellement, c'est un Tours-Ajaccio-Chateauroux qu'a mis en place Corsicatours. Pendant les travaux, l'avion fera Ajaccio-Chateauroux et nous, on acheminera nos passagers de Chateauroux, mais c'est un peu plus loin en bus".





 

L'aéroport de Tours est géré par la société EDEIS.

Le propriétaire est une société d'économie mixte, la SMADAIT (Syndicat mixte pour l’aménagement et le développement de l’aéroport international de TOURS Val de Loire). On y trouve les financements de :

- La Région Centre Val de Loire,
- Le Département d’Indre-et-Loire,
- La Communauté d’agglomération Tour(s)plus,
- La Chambre de commerce et d’industrie de Touraine

En 2019, avec le maintien de la liaison Tours-Marseille, la fréquentation du nombre de passagers augmente de 20% (78042 passagers).

Lignes réguliéres commerciales et aviation d'affaire sont en augmentation de 30%.

A lire aussi

Sur le même sujet

Maltraitance animale : l'ours Mischa soigné en urgence au refuge de

Les + Lus