Carte - Les résultats du premier tour de l'élection présidentielle à Tours

Suivez les résultats du premier tour de l'élection présidentielle ce dimanche 10 avril à Tours, en Indre-et-Loire.

Après une campagne électorale singulière, marquée par la guerre en Ukraine, les électeurs se sont rendus aux urnes ce dimanche 10 avril, pour choisir le président de la République parmi 12 candidats.

Au-delà des résultats nationaux, nous vous proposons de découvrir comment les habitants des principales villes de la région Centre-Val de Loire ont voté pour ce premier tour de l’élection présidentielle 2022.

Chef-lieu d'Indre-et-Loire, Tours est aussi la commune la plus peuplée et le centre de la plus grande agglomération de la région. Depuis les années 60, Tours fait preuve d'une alternance politique plus ou moins régulière, ayant passé 35 ans sous gouvernance de droite, avant de passer entre 1995 et 2017 entre les mains du socialiste Jean Germain. Ensuite, bref retour à la droite, avec le maire UDI Christophe Bouchet, jusqu'à la bascule écologiste d'Emmanuel Denis en 2020.

Le vote de ce dimanche 10 avril suivra-t-il les derniers résultats ? Autrement dit, lors des dernières municipales, départementales et régionales, un certain avantage à la gauche et à l'écologie ? Retrouvez les résultats sur la carte ci-dessous :

Tours et l'Indre-et-Loire : l'exception régionale

En 2017, tout le Centre-Val de Loire vote Marine Le Pen au premier tour. Toute ? Non ! En Indre-et-Loire, la candidate du RN se retrouvait à la 4e place avec 18,98%, derrière Emmanuel Macron (En Marche, 24,47%), François Fillon (LR, 21,24%) et Jean-Luc-Mélenchon (19,4%).

À Tours, la même logique générale était respectée, avec Macron en tête et Le Pen au pied du podium, cette dernière y chutant malgré tout à 12,38%, soit 6 points de moins qu'au niveau départemental. Mélenchon y est, de son côté, deuxième devant Fillon.

Ci-dessous, les résultats complets à Tours et en Indre-et-Loire au premier tour de la présidentielle de 2017 : 

Le classement restait le même à l'échelle des sept plus grandes communes de la métropole (Tours, Joué, Saint-Cyr, Saint-Pierre, Saint-Avertin, Chambray et La Riche). Ces dernières représentent plus de 80% des habitants de la métropole, et constituent la continuité urbaine tourangelle. Mais au sein des communes, quelques divergences sont à noter. Ainsi, Macron arrivait bien en tête à Tours même, à Joué-lès-Tours ainsi qu'à Saint-Avertin. En revanche, à La Riche et Saint-Pierre-des-Corps, c'est Jean-Luc Mélenchon qui tirait son épingle du jeu. Tandis qu'à Saint-Cyr-sur-Loire, François Fillon décrochait la timbale.