Comment la faculté de Tours se prépare à une rentrée post Covid-19

Plus de 30 000 étudiants sont accueillis chaque année à l'université de Tours. A la rentrée 2020 pourtant, la direction devra mettre en place de nombreux gestes de distanciation pour éviter la propagation de la Covid-19 au sein de son établissement.

Les étudiants devront respecter les gestes barrières dans les amphis comme dans les couloirs de l'université (Photo d'illustration)
Les étudiants devront respecter les gestes barrières dans les amphis comme dans les couloirs de l'université (Photo d'illustration) © Marc Ollivier/MaxPPP
Après la mise en place des cours à distance, le confinement en chambre universitaire, l'annulation de certains examens... Les étudiants de l'université de Tours n'ont pas fini d'entendre parler de la Covid-19. 

Alors que l'établissement ignore encore si ses étudiants pourront enfin retrouver les bancs des amphithéâtres à l'automne 2020, il se prépare déjà à faire respecter les contraintes de distanciation sociale et les gestes barrières.

Si les amphithéâtres devront être l'objet de toutes les vigilances, ils ne sont pas les seuls lieux de rassemblement qui peuvent poser des problèmes sanitaires au sein de l'université. Comment éviter la propagation de la Covid-19 dans les couloirs, les réfectoires, les gymnases, alors que ces lieux sont justement propices aux rassemblements et aux interactions sociales ?
 

Respect des gestes barrière


La première mesure mise en place par l'université est évidemment un effort de pédagogie concernant les gestes barrières. Etudiants et personnels seront invités à respecter une distanciation sociale d'un mètre minimum. Chacun devra également ramener son masque personnel, et le porter lorsque l'éloignement physique n'est pas possible.

Des distributeurs de gels hydroalcooliques seront disposés dans plusieurs endroits d'affluence de la fac, afin de faciliter le respect des mesures sanitaires. "Les professeurs comme les étudiants sont désormais habitués au port du masque et à se laver régulièrement des mains, ce qui va faciliter le dispositif", positive Julien Bourdoiseau, doyen de la Faculté de droit et directeur de master.
 
L'Université de Tours communique déjà sur les précautions sanitaires à prendre à la rentrée 2020
L'Université de Tours communique déjà sur les précautions sanitaires à prendre à la rentrée 2020 © Université de Tours


Les différents bâtiments seront également méticuleusement entretenus. Pour le simple site des Deux Lions, l'université a réquisitionné 50 agents chargés de l'administration.
 


Une architecture adéquate


Selon Julien Bourdoiseau, le défi est de taille, mais l'université de Tours est prête à le relever. Certains sites de la fac, dont celui des Deux Lions, présentent des spécificités architecturales qui vont faciliter la mise en place du dispositif anti-Covid.

Notre tâche est facilitée par les caractéristiques des bâtiments. Nous pouvons accueillir nos étudiants dans des espaces qui sont très grands, et nous avons donc les moyens de nous assurer qu’ils ne se croisent pas trop.

Julien Bourdoiseau

Couloirs larges, multiples escaliers, hauteurs sous plafond... Le site des Deux Lions est effectivement l'endroit privilégié pour faire régner les règles de distanciation sociale, puisqu'il ne mesure pas moins de 20 000 m2. Les étages sont tous desservis par plusieurs escaliers, ce qui permettra la mise en place d'un plan de circulation à sens unique, déjà expérimenté depuis le déconfinement par le personnel de l'université. 

L'université s'était déjà exercée à l'accueil des étudiants sous haute surveillance sanitaire il y a quelques semaines, lors de la tenue de concours d'entrée. Près de 500 jeunes avaient planché en présentiel, ce qui a permis à la direction de constater l'efficacité des mesures déjà en place. "Nous avons affiné les méthodes, donc nous avons de bonnes raisons de penser que nous serons en capacité d’accueillir les étudiants en toute sécurité à la rentrée", se félicite Julien Bourdoiseau. Une première expérience qui va s'avérer indispensable, alors que l'université se prépare à accueillir au moins 10% d'étudiants en plus par rapport à la rentrée dernière.

Soucieuse de l’efficacité de ses mesures anti-Covid, l’université de Tours a invité chacun de ses étudiants à faire des retours sur les dispositifs mis en place durant le confinement, notamment sur les cours à distance. Le site des Deux Lions a également prévu 150 ordinateurs à prêter aux étudiants si la mesure était de nouveau appliquée dans les mois à venir.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société déconfinement université