Consoles rétro et réalité virtuelle aux Gaming Days de Tours

Joueurs de tous âges étaient présents à la troisième édition des "Gaming Days" de Ballan-Miré. Invité d'honneur de l'événement : Marcus Lacombe, véritable "papa" pour deux générations de gamers, entre consoles rétro et technologies de pointe.

Dans SuperHot, le temps ne s'écoule que lorsque le joueur bouge.
Dans SuperHot, le temps ne s'écoule que lorsque le joueur bouge. © France 3
Choc des générations à Ballan-Miré, près de Tours. A l'occasion des Gaming Days, les consoles rétro étaient de sortie, tout comme les casques de réalité virtuelle dernier cri. L'occasion pour les parents de donner une leçon à leur progéniture sur Bomberman (1983) ou Samurai Shodown 4 (1996).

L'occasion aussi pour ladite progéniture, mieux entraînée, de dérouiller ses aînés ! "Comme c'est un jeu auquel je jouais quand j'étais petit j'espère que pour une fois je vais gagner", risque un père en voyant son fils adolescent déstabilisé par les contrôles du système d'arcade Neo-Geo. "Bon, ça reste quand même compliqué. On perd la main avec l'âge !"

L'esport fait vivre

Les familles, et plus particulièrement les enfants, ont répondu "présent !" à ces Gaming Days organisés tout le week-end. Outre les consoles rétro, l'événement propose aussi de découvrir les jeux plus récents de la scène esport, ainsi que des casques de réalité virtuelle dernier cri. En totale immersion, on joue notamment au hit minimaliste SuperHot (2016), un jeu de tir où le temps ne s'écoule que lorsque le joueur bouge, ce qui lui permet de réaliser des mouvements digne des meilleurs films d'action.
Gaming Days Tours 2019 Ballan-Miré 30/03/2019 ©France 3

Marcus, invité d'honneur

Et qui pour mieux incarner cette passerelle entre les générations que Marcus Lacombe. L'animateur et journaliste, qui s'est fait un prénom dans les années 90 et 2000 sur la chaîne Game One, défie tous le week-end les plus jeunes sur le jeu Gang Beasts. Présent sur différentes chaînes et réseaux sociaux (dont la défunte NoLife TV), Marcus est pour ainsi dire le papa du gaming français. En 1998, l'émission "Level One", dont il fut le créateur, est la première à proposer de filmer un animateur en train de jouer à un jeu vidéo au moment de sa sortie. Un concept largement repris sur YouTube par des vidéastes comme Bob Lennon, Squeezie ou Cyprien à travers le format "Let's play". Rencontré à Lille en 2018, Marcus ne cachait pas sa fierté de voir repris le flambeau : "Je suis vraiment admiratif de les voir se lancer et réussir. C'est une génération qui regardait peut-être Level One en grandissant, et qui s'est dit qu'ils allaient faire pareil !"
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
jeu vidéo culture