Corps retrouvé près de Tours : il s'agit bien de Myriam C., joggeuse disparue à la Membrolle-sur-Choisille

Ce 13 octobre, la procureure de la République de Tours a confirmé que le corps retrouvé avec des "liens autour du cou", aux Fondettes près de Tours, est bien celui de Myriam C., joggeuse disparue depuis plus d'un mois à la Membrolle-sur-Choisille (Indre-et-Loire).

L'ADN ne laisse plus aucune place au doute. Selon un communiqué de presse envoyé par la procureure de la République de Tours, Catherine Sorita-Minard, ce 13 octobre, le corps retrouvé à Fondettes, le 4 octobre dernier, est bien celui de la joggeuse disparue depuis le mois de septembre. 

Habitante de la Membrolle-la-Choisille (Indre-et-Loire), Myriam C. avait quitté son domicile sans son téléphone ni ses papiers, le 7 septembre dernier. Son corps a été retrouvé un mois plus tard, le 4 octobre, par des chasseurs dans une forêt de Fondettes, près de Tours, à une dizaine de kilomètres de son domicile.

"Liens autour du cou"

Le corps se trouvait "en position semi-assise, adossée à un arbre, avec des liens autour du cou, habillée et chaussée", indiquait le parquet. L'autopsie, réalisée le jour même n'avait pas permis d'identifier avec certitude l'identité du corps ni même les causes de la mort. C'est désormais chose faîte pour le premier volet d'identification. L'enquête se poursuit pour tenter de faire toute la lumière sur les circonstances de la mort de cette femme de 42 ans mère de deux enfants.