Féminicide : reconnu coupable du meurtre de son épouse retrouvée dans la forêt de Chaingy, il est condamné à 23 ans de prison

Les jurés de la cour d’assises du Loiret ont condamné Pascal Hue à 23 ans de prison. L’homme, aujourd’hui âgé de 62 ans, était jugé pour le meurtre de son épouse Florence Thibaudat dont le corps avait retrouvé en novembre 2019 à Chaingy sur les bords de Loire.

23 ans de réclusion, dont les deux tiers de sûreté. C’est en deçà de la peine que l’avocate générale avait réclamée à l’issue de son réquisitoire (30 ans de réclusion assortis de 20 ans de sûreté).

Un jaloux maladif

Décrit comme un homme violent, l’accusé a avoué être passé à l’acte quand il a su que sa femme avait renoué avec son « ex-mari ». L’adultère ne peut pas justifier un meurtre a rappelé l’avocate générale.  "Quand on est victime d’infidélité, on divorce a-t-elle asséné dans son réquisitoire" rapportent nos confrères de France Bleu Orléans.

Le corps sans vie de Florence Thibaudat avait été découvert le 17 novembre 2019 par des promeneurs en bord de Loire à Chaingy dans le Loiret. Pascal Hue avait d’abord signalé la disparition de son épouse tout en se fabriquant un alibi avant de reconnaître l’avoir frappée puis étranglée.

Florence Thibaudat fait partie des 146 femmes tuées par leur mari ou leur conjoint en 2019.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Centre-Val de Loire
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité