Etudiants confinés à Tours : Face à la crise, CROUS et Université s'unissent pour aider les étudiants

Dans ce dernier épisode de notre série sur les conséquences du confinement sur les étudiants, nous nous sommes intéressés aux aides financières et humaines mises en place par l'Université et le CROUS de l'académie Orléans-Tours pour faire face à la crise. Aides d'urgence, mode d'emploi, c'est ici.

Suzy Maninzou est étudiante résidente référente solidaire du CROUS à la résidence universitaire Grandmont à Tours.
Suzy Maninzou est étudiante résidente référente solidaire du CROUS à la résidence universitaire Grandmont à Tours. © Capture FrancetTV

Episode 4 : les aides d'urgence et l'accompagnement mis en place par le CROUS et l'Université

25 résidents référents solidaires ont été engagés dans l’académie Orléans-Tours par le CROUS. Ces étudiants ont pour mision de rendre visite quotidiennement aux étudiants des résidences, de voir s'ils vont bien et de les informer sur les interlocuteurs à joindre en cas de difficultés financières ou techniques.

La résidence universitaire Grandmont à Tours
La résidence universitaire Grandmont à Tours © Marine Rondonnier-FranceTV

Ce sont un peu les lanceurs d'alerte des assistantes sociales du CROUS.

"Beaucoup d'étudiants n'osent pas nous appeler alors que nous sommes là pour aider tout le monde. Nous ne sommes pas là pour les juger. Les étudiants référents solidaires ont plus facilement accès à leurs pairs. C'est un bon moyen de contacter les étudiants en détresse qui n'osent rien dire par peur de gêner", explique Florence Alary, directrice du CLOUS de Tours.

L'accompagnement social et le logement sont les missions principales du CROUS. L'académie compte cinq assistantes sociales. Elles travaillent en distanciel mais sont très mobilisées depuis le début de la crise :

"L'objectif est d'avoir une réponse rapide. On a les moyens humains et financiers de les aider notamment avec les e-cartes de 100 euros qui leur permettent de faire des achats de première nécessité. Même si on est beaucoup sollicité on est surtout là pour les écouter", explique Marie-Hélène Gouzy, assistante sociale au CROUS de Tours depuis 2012.

"Depuis le premier confinement, on travaille surtout en distanciel par téléphone ou par mail mais sur les situations qui le nécessitent on va aussi à la rencontre des étudiants", précise-t-elle.

Sur les 66 000 étudiants de l'Académie Oréans-Tours, 22 400 sont boursiers, soit un tiers. "Il faut ajouter que, pendant cette crise, les bourses peuvent être réévaluées tous les trois mois. S'il y a un changement de situation familiale ou d'emploi, nous réexaminons la demande de bourse de l'étudiant et son échelon", explique Marie-Hélène Gouzy.

Liste des aides d'urgences du CROUS Orléans-Tours pour les étudiants en période de confinement
Liste des aides d'urgences du CROUS Orléans-Tours pour les étudiants en période de confinement © C. Mette

L'Université en renfort du CROUS

Si l'accompagnement social est la mission du CROUS, face à cette crise, l'Université de Tours est venue apporter des aides d'urgence supplémentaires aux étudiants notamment des tickets-service d'aide alimentaire et d'aide au numérique.

"Pendant le premier confinement nous prêtions des ordinateurs aux étudiants mais c'était très lourd à organiser. Là, depuis septembre, nous donnons des tickets-service aux étudiants pour qu'ils achètent du matériel dans les grandes enseignes. Les sommes allouées vont jusqu'à 400 euros selon les ressources de l'étudiant", explique Bénedicte Froment, directrice de la Vie étudiante de l'Université François Rabelais. 

Les tickets-service sont à retirer sur rendez-vous au 60, rue du Plat d'Etaing à Tours.

Liste des aides d'urgences mises en place par l'Université François-Rabelais à Tours pour les étudiants lors du confinement
Liste des aides d'urgences mises en place par l'Université François-Rabelais à Tours pour les étudiants lors du confinement © C. Mette

►4/4 : Les aides d'urgence mises en place par le CROUS et l'Université : mode d'emploi : Reportage de Marine Rondonnier, Sanaa Hasnaoui et Gilles Engels :

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
témoignage société université éducation santé covid-19 confinement