Féminicide de la guinguette de Vallères : le "playboy des Fontaines" fait appel de sa condamnation

Après sa condamnation à 30 ans de prison pour avoir tué son ex-compagne à la guinguette de Vallères en 2019, en Indre-et-Loire, l'accusé a fait appel de la décision des juges.

Il y a aura un nouveau procès. Franck R., accusé d'avoir poignardé son ex-compagne à plusieurs dizaines de reprises (il a reconnu les faits) a décidé de faire appel de la décision des juges. Une information confirmée par Me Marc Morin, son avocat. 

Le procès en appel devrait avoir lieu dans un "an au minimum, à la cour d'assise d'Orléans ou de Bourges", ajoute le conseil.  

Le 12 mai 2023, après quatre années de procèdure judiciaire, le tribunal judiciaire de Tours a condamné cet homme de 71 ans à 30 ans de prison avec une peine de sûreté des deux tiers, pour le meurtre particulièrement violent de son ex-compagne en 2019 sur le parking de la guinguette de Vallères, près d'Azay-le-Rideau en Indre-et-Loire.

Une cinquantaine de coups de couteau

À la suite d'une dispute, l'homme se serait acharné sur son ex-compagne. La victime portait plus de 50 blessures causées par des coups de couteau. En tout, 61 blessures ont été constatées du visage au thorax de la victime, dont de nombreuses lésions de défense.

Pour expliquer son geste, l'accusé, qui s'est surnommé devant les enquêteurs le "playboy des Fontaines" avait notamment mentionné son honneur entaché et le regard "effronté" de la victime, comme l'ont raconté nos confrères de France Bleu.

Contactée, l'avocate de la partie civile, Maître Aude Gruninger-Gouzé, n'a pas encore répondu à nos solliciation à l'heure où sont rédigées ces lignes. 

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité