• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Football : Abdou Diallo, le Tourangeau qui séduit l'Allemagne

Abdou Diallo, défenseur star du Borussia Dortmund. / © Christopher Neun / MAXPPP
Abdou Diallo, défenseur star du Borussia Dortmund. / © Christopher Neun / MAXPPP

Natif de Tours, Abdou Diallo a rejoint le club allemand à l'intersaison, où il est depuis plébiscité. 

Par Yacha Hajzler avec AFP

Le secret de Dortmund cette saison, c'est son arrière-garde. Deux français s'y illustrent particulièrement en ce moment : Dan-Axel Zagadou, et Abdou Diallo. On chuchote déjà de ce dernier, né à Tours en 1996, qu'il pourrait prendre très prochainement le chemin de l'équipe de France.
 

Mon très cher défenseur


Le défenseur central a fait une petite frayeur à son club, en coupe d'Allemagne, mercredi soir. Touché aux adducteurs, il a été sorti prématurément du terrain. On ne sait pas encore si l'on verra Abdou Diallo sur le terrain face à Madrid, ce 6 novembre mais "pas de lésion" a rassuré la presse spécialisée dès le lendemain. 
 

C'est qu'Abdou Diallo a coûté cher - 28 millions d'euros, le défenseur le plus cher jamais acheté par le club - mais que sa valeur sur la pelouse n'en finit pas de grimper.  Pendant un mois après la signature du contrat, certains ont pensé que les recruteurs de Dortmund s'étaient trompé. Puis, après une période d'adaptation, Diallo a franchi un palier mi-septembre.

"C'est normal, tout le monde a besoin de temps. Mais maintenant, il montre ce qu'il a dans le ventre", selon le responsable de l'effectif professionnel du club Sebastian Kehl.
 

Incontournable Abdou Diallo


A ses côtés au club, un entraîneur, Lucien Favres, qui le connaissait déjà et qui sait le pousser. Le joueur a d'ailleurs avoué que la présence du coach avait pesé dans son choix, alors qu'il était aussi courtisé par l'Olympique Lyonnais. "Quand il m’a reçu, il m’a parlé comme si j’étais déjà son joueur. On a parlé tactique, technique, de ma saison, de sa saison, de plein de choses. Ça s’est fait naturellement" confiait en octobre Abdou Diallo. 
 

A l'arrivée, 1m88 de motivation et d'efficacité, comme défenseur central mais aussi pour les quelques matchs joués comme latéral gauche. 

Si les statistiques montrent qu'il gagne moins de duels que Dan-Axel Zagadou, Diallo brille en revanche par son influence sur le jeu et par la qualité de sa relance. De tous les joueurs de Dortmund, il est celui qui a touché le plus de ballons cette saison, devant le meneur de jeu Axel Witsel. Son taux de passes réussies est supérieur à 90%.

Consécration la satisfaction absolue du directeur sportif du Borussia, Michael Zorc. "En matière de sérénité, nous n'avions rien à envier à l'Atletico, je ne m'y attendais pas".  

Sur le même sujet

Maltraitance animale : l'ours Mischa soigné en urgence au refuge de

Les + Lus