Indre-et-Loire : à la rencontre de Stéphanie Hein, championne d'Europe de boucherie

Les 7 et 8 novembre se déroulait la Coupe d'Europe de boucherie à Clermont-Ferrand. Membre de l'équipe de France victorieuse, Stéphanie Hein est une bouchère de Bléré en Indre-et-Loire.

Il y a des nouvelles qui donnent envie de crier cocorico. Les 7 et 8 novembre, Clermont-Ferrand accueillait la première Coupe d'Europe de boucherie. Au programme, des épreuves de rapidité, de découpe et de présentation avec de la viande d'agneau, de veau, de bœuf, de porc ou encore de volaille.

Ramenez la (dé)coupe à la maison

470 participants venus de France, d'Italie, d'Espagne et d'Allemagne étaient présents, répartis en équipes de cinq, mais c'est finalement la France qui a soulevé la coupe. Et parmi l'équipe victorieuse, il y avait Stéphanie Hein, artisane bouchère à Bléré, en Indre-et-Loire.

"C'est un accomplissement de soi-même, la reconnaissance du travail effectué en amont et des sacrifices" explique la championne, qui a repris le travail au sein de la boucherie-charcuterie Doiseau pour la plus grande fierté de ses clients.

James Doiseau, le patron, ne cache pas non plus sa fierté de voir récompenser sa collaboratrice. "Aujourd'hui on est un métier qui se féminise", estime-til. "On peut très bien être femme et accéder aux mêmes titres que les hommes."

Pour éviter tout gaspillage, toute la viande découpée au cours de la compétition a été donnée aux Restos du cœur, qui en assureront la redistribution. Désormais, le regard de Stéphanie Hein se porte sur Sacramento, où auront lieu les championnats du monde en septembre 2022.

Retrouvez ci-dessous le reportage de Philippe Tanger et Benoît Bruère ou cliquez ici.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
artisanat économie gastronomie culture insolite