Indre-et-Loire : les nids de poules, fléau des communes rurales

Les budgets communaux sont plombés par l'entretien des routes dégradées, nombreuses après un hiver froid et humide.

Le coût de réparation des routes prend une place importante dans le budget des communes rurales.
Le coût de réparation des routes prend une place importante dans le budget des communes rurales. © Cyril Dudon
"Le gel, l'eau dilate, le bitume va se soulever, ça va créer des poches. Lorsque le gel est terminé, l'eau peut s'évacuer, mais les poches restent." Bernard Surel connaît bien les conditions de création des nids de poule, nombreux dans sa commune de Villedômer après un hiver froid et humide.

"En investissement, c'est environ 100 000 € sur un budget d'investissement de 800 000 € environ", complète Marie-Claude Foucher, maire de la commune. Le problème pourrait sembler trivial mais devient un enjeu financier pour les municipalités, responsables de leur voirie communale. D'autant que les moyens de lutte sont encore, pour certains, expérimentaux.

Reportage de Julie Postollec et Cyril Dudon, avec comme interlocuteurs :

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
ruralité société transports économie