• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Journées parlementaires LREM : 250 députés attendus ce lundi et mardi à Tours

L'assemblée nationale à Paris / © Alex Guibord (Flickr)
L'assemblée nationale à Paris / © Alex Guibord (Flickr)

Tours (Indre-et-Loire) accueille lundi et mardi les Journées parlementaires de La République en Marche. Quelque 250 députés et sénateurs y sont attendus, ils devront notamment désigner leur candidat pour succéder à François de Rugy à la présidence de l'Assemblée nationale. 

Par GLR

Deux jours durant, Tours se fait haut lieu de la politique nationale. Les 10 et 11 septembre, La République en Marche (LREM) y tient ses traditionnelles Journées parlementaires : quelque 250 députés et sénateurs sont attendus dans le Centre de Congrès de la préfecture d'Indre-et-Loire pour coordonner leurs actions, mais surtout désigner leur candidat au perchoir. Candidat qui sera donc le futur président de l'Assemblée nationale... ou future présidente. Quatre personnalités LREM sont en lice : deux femmes – Barbara Pompili et Cendra Motin – et deux hommes – le favori Richard Ferrand et Philippe Folliot. Un vote solennel aura lieu mercredi dans l'Hémicycle pour désigner le successeur de François de Rugy, nommé au ministère de la Transition écologique et solidaire.

La quasi totalité du gouvernement présente


Ces Journées parlementaires tourangelles seront "un grand moment de rentrée politique, il y aura la quasi totalité du gouvernement", se réjouit Philippe Chalumeau, député de la première circonscription d'Indre-et-Loire, joint par téléphone. Une kyrielle de ministres – Agnès Buzyn (Santé), Nicole Belloubet (Justice), Bruno Le Maire (Économie), Benjamin Griveau (porte-parole du gouvernement), Jean-Michel Blanquer (Éducation nationale)... – participeront en effet au séminaire, aux ateliers et conférences. Et, cerise sur le gâteau, le Premier ministre Édouard Philippe se joindra au dîner de Gala organisé à la Grange de Meslay, au nord de Tours, lundi soir. Une partie des élus et membres du gouvernement sont attendus dimanche soir, ils seront accueillis avec une dégustation des vins de Touraine entre la guinguette de Tours, sur les bords de Loire, et le Centre de création contemporaine Olivier Debré (CCCOD). "C'est un bel événement pour la ville", conclut Philippe Chalumeau.

Quatre membres du gouvernement ont également prévu quelques visites d'établissements en Indre-et-Loire. Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes publics visitera lundi le centre des finances publics d'Amboise. Olivier Dussopt, secrétaire d'État au même ministère, lui emboîtera le pas le lendemain. Il se rendra à la direction départementales des finances publiques d'Indre-et-Loire à Tours. La ministre de la Santé Agnès Buzyn est, elle, attendue mardi au centre de périnatalité d'Amboise. La secrétaire d'État chargée des personnes handicapées, Sophie Cluzel, se déplacera dans deux établissements de la région tourangelle : à l'association "La Boisnière" à Château-Renault et à Vouvray pour l'inauguration d'un nouveau bâtiment de l'Adapei (Association départementale de parents et d'amis des personnes handicapées mentales).

Sur le même sujet

Sécurité et effectif policier sur Tours

Les + Lus