Liquidation du Tours FC : "Si le club descend au niveau Régional, il va falloir 10-15 ans pour retrouver le niveau National"

L'annonce de la liquidation du Tours FC est un choc pour les anciens entraîneurs et spécialistes de l'histoire locale du football. Réactions et retour sur l'histoire d'un club marquée par deux âges d'or : les années 80 et les années Sanchez-Sebag.

40 ans après sa montée en Divison 1 en battant l'Olympique de Marseille, le Tours FC qui évoluait en National 3 est liquidé et pourrait redescendre en régional 2. La décision a été rendue par le tribunal de commerce ce mardi 25 juin. Le club a annoncé compter faire appel. 

Daniel Sanchez, ancien coach du Tours FC entre 2007 et 2011 a été l'homme de la remontée en D2 avec 67 victoires Il a eu sous ses ordres un certain Olivier Giroud pendant deux ans ou encore Laurent Koscielny. Pour lui, même si ce n'est pas surprenant, c'est très triste. " La Ville de Tours et ce club méritent autre chose qu'une liquidation judiciaire mais ce n'est pas arrivé du jour au lendemain. Ça fait des années qu'on sait qu'il y a des problèmes. C'est vraiment regrettable. Voir le club disparaître aujourd'hui, ça fait vraiment mal au cœur surtout quand on connaît les installations qu'il y a et la ville de Tours."

Il revient sur les grandes heures qu'il a connues avec le Tours FC entre 2007 et 2011. "En quatre ans on avait réussi à remonter. Et on avait construit un club solide. On a réouvert le centre de formation. On avait redynamisé ce club. Ça a été une aventure très intéressante pour moi. Ça a perduré jusqu'à ce que Frédéric Sebag parte."

Il est partagé entre tristesse et colère. " Depuis, on sentait bien que ça n'allait pas dans le bon sens. On a l'impression qu'on est allé sur une action jusqu'au-boutiste quitte à arriver à une catastrophe comme aujourd'hui." 

Jean-Luc Ettori, ancien gardien de l'équipe de France et conseiller de Jean-Marc Ettori du Tours FC entre 2013 et 2015 croyait au projet de reprise du Tours FC :

"Qu'est-ce que vous voulez que je vous dise ?" a-t-il réagi. "C'est dommage. C'est sûr si ça repart en Régional 2, ça va être compliqué. C'est dommage, à force d'avoir attendu, attendu...Je ne sais pas quoi vous dire, je suis sonné. Je pensais que le projet de reprise était sérieux".

Antoine Burbaud, journaliste, éditeur et auteur d'Une histoire du football en Touraine : "La Touraine perd une locomotive qui n'allait plus très vite depuis quelque temps. Mais si cette liquidation est confirmée, on retombe 60 ans en arrière. C'est un coup de frein déjà que le football régional ne va pas très bien". Sur les conséquences à long terme il explique : " Le Tours Fc n'est jamais tombé aussi bas. Même en 1993 quand il y a le dépôt de bilan, l'aventure repart quand même au quatrième niveau national. Et ils ne sont remontés ensuite qu'en 2007. Il faut au moins 12-13 ans." 

Pour ce spécialiste de l'histoire locale du football, les deux grandes périodes du Tours FC sont d'abord les années 80 avec la montée en D1 après une victoire contre l'OM en 1984. "Il y avait des grands joueurs comme le meilleur buteur de l’histoire du championnat de France, Delio Onnis. La Vallée du Cher était pleine tout le temps, c'était un stade qui était neuf, qui était beau et qui respirait le football. Tous les grands clubs et les grandes équipes sont passés à la Vallée du Cher et les Tourangeaux s'en souviennent parce que ce n'est pas si loin. " 

Puis il y a eu la renaissance dans les années les années 2008-2014 où "on espérait même revoir le Tours FC en Ligue 1. Ça se joue à rien contre Montpellier,"  se souvient Antoine Burbaud.

Le Tours FC a joué trois ans en première division et accède à la demi-finale de la Coupe de France en 1982 et 1983.  "Il y a une riche histoire. Il y a à peine 10 ans, on espérait un retour en Ligue 1 avec un des meilleurs centres de formation de jeunes. Pour reconstruire c'est plus long. Si là, le Tours FC descend au niveau Régional, il va falloir 10-15 ans pour retrouver le niveau national."

En fin de journée, ce mardi 25 juin, après l'annonce de la liquidation du Tours FC, la commission de contrôle des clubs de la D.N.C.G a décidé de la rétrogradation administrative du club en Régionale 1. 

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Centre-Val de Loire
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité