Volley : Nathan Wounembaina a pu compter sur le "soutien indéfectible" des 3000 supporters

Une défaite au goût amer... Le Tours Volley Ball (TVB) s'est incliné, dans le set d'or, face à l'Olympiakos d'Athènes, lors des 16e de finale de la Challenge Cup. Ce match, au contexte particulier, a surtout été l'occasion de soutenir le joueur Nathan Wounembaina, victime de racisme. 

Laura Flessel, ministre des sports, est venue soutenir le joueur du TVB, Nathan Wounembaina.
Laura Flessel, ministre des sports, est venue soutenir le joueur du TVB, Nathan Wounembaina. © Julien Pruvost / PHOTOPQR/LA NOUVELLE REPUBLIQUE
Ils étaient près de 3000 supporters à soutenir Nathan Wounembaina, le 19 décembre, dans la salle des sports Grenon de Tours. Ce match retour de 16e de finale de la Challenge Cup avait une résonnance particulière. Bien sûr, les Tourangeaux voulaient gagner la partie mais surtout, tous étaient déterminés à dire "non au racisme" dont a été victime le joueur camerounais.

Jusqu'au bout, le Tours Volley Ball (TVB) a cru à cette qualification en 8e de finale. Ils remportent d'ailleurs les 3 sets (25-22, 25-21, 25-20). Mais comme leurs adversaires grecs avaient remporté le match aller, les équipes ont dû jouer le "set en or" afin de les départager. Un set qui a été remporté par l'Olympiakos 15 à 11.  


La ministre des sports en soutien de choc


Ce match, très particulier, se déroulait en présence de Laura Flessel, ministre des Sports. Venue soutenir Nathan Wouneimba, la ministre a annoncé "souhaiter travailler au niveau européen pour que les réglements sportifs prennent davantage en compte la lutte contre les discriminations et le racisme. (...) Il faut que l'on travaille avec les grandes instances pour faire avancer et transformer les règlements".




►Voir le sujet de Jean-Paul Baume et de François-Xavier Mauffrey

durée de la vidéo: 01 min 49
Un match en soutien à un joueur victime de racisme ©France 3 CVDL




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tours volley-ball sport volley-ball polémique société