Portrait : à 17 ans, une jeune tourangelle fait ses débuts de comédienne dans la série ASKIP

Artemisia a tout juste 17 ans. Cette jeune lycéenne est en terminale au lycée Balzac de Tours. Son vœu : devenir comédienne. Elle fait actuellement ses premiers pas dans ASKIP, une série créée par Okoo, la toute nouvelle offre de France Télévisions à destination des 3 à 12 ans.

Dans la série Askip, le personnage qu’elle interprète, c’est celui de Lou, une sacrée petite peste de 13 ans.
Dans la série Askip, le personnage qu’elle interprète, c’est celui de Lou, une sacrée petite peste de 13 ans. © Vincent Damourette
La jeune fille est actuellement en terminale ES au lycée Balzac de Tours. Bien sûr, Artemisia Toussaint a dû, elle aussi, se confiner depuis le mois de mars chez elle. Mais elle avait auparavant trouvé un bon moyen d’assouvir sa passion pour le cinéma. Recrutée lors d’un casting pour le tournage de la toute première série commandée par Okoo, elle a délaissé ses cours pendant quelques temps pour aller rejoindre le tournage des premiers épisodes de la série Askip.

Un moment qu’elle a beaucoup apprécié : « C’était très intense, on commençait tôt le matin pour terminer tard le soir. On s’est créé de belles amitiés pendant le tournage. Et il y avait aussi une maquilleuse qui nous a pris sous sa coupe ; on s’est fait chouchouter ! ». Et au plan scolaire, pas trop difficile de gérer ces moments d’absence quand on est dans la perspective du bac ? « Pas du tout ! Ça a été un vrai travail d’équipe répond-elle du tac au tac : mes professeurs ont été très compréhensifs et j’ai reçu beaucoup d’aide, tant de la part de mes parents que de mes amis. Cela m’a permis de rattraper facilement les cours que j’avais manqués ».
 

Un personnage au caractère bien trempé »


Dans la série, le personnage qu’elle interprète, c’est celui de Lou, une sacrée petite peste de 13 ans qui ne s’intéresse qu’à une seule chose : elle-même. Malgré ce tempérament difficile, elle est très entourée : par les garçons qui la trouvent mignonne et par les filles qui, à travers elle, souhaitent rayonner. Ses loisirs : la mode, le maquillage, la danse et Clément.

Artemisia a adoré jouer ce personnage : « bien qu’elle soit très éloignée de ce que je suis réellement moi-même, j’aime Lou et son caractère très trempé. En fait, contrairement aux apparences elle n’est pas méchante ; elle est très sensible et a un cœur gros comme ça. Elle me plaît beaucoup ! »
 

Beaucoup de films classiques en noir et blanc


Sa passion pour le cinéma, Artemisia la doit à son environnement familial : « mon père m’a emmené voir beaucoup de films classiques. Des films en noir et blanc, mais aussi des dessins animés et des de Funès. Nous étions abonnés au cinéma Le Studio et ça m’a permis de me forger une solide culture ciné » raconte la jeune fille.

Et puis elle a aussi participé à un stage au Cours Florent à Paris. Une révélation. Un petit essai pour un second rôle dans un long métrage lorsqu’elle était en classe de Seconde. Puis ce fameux casting pour Askip, pour lequel elle a été retenue.
 

Cyrano et Lucrèce Borgia pour livres de chevet


Pour la suite, Artemisia souhaiterait suivre des cours dans une école spécialisée. Peut-être le Cours Simon, L’Entrée des Artistes ou les Enfants terribles. Trois écoles renommées. Mais pour les auditions, il faudra patienter. Toutes ont été reportées en raison du confinement.

En attendant, pendant cette période confinée, la jeune fille ne néglige pas ses devoirs. Et puis elle en profite aussi pour lire du théâtre. Beaucoup de théâtre. Cyrano de Bergerac d’Edmond Rostand, et Lucrèce Borgia de Victor Hugo, l’accompagnent. Un bon moyen aussi, pour l’aider à poursuivre ses rêves d’actrice.
 

ASKIP, la seule série consacrée aux pré-ados

Askip, une série entièrement consacrée aux pré-ados
Askip, une série entièrement consacrée aux pré-ados © Vincent Damourette

ASKIP est la première fiction d’Okoo, la nouvelle offre de France Télévisions pour les 3 à 12 ans. Tournée à Sète et produite par Capa Drama, ASKIP est la seule série consacrée aux pré-ados : plus vraiment enfants et pas vraiment ados !

Fenêtre sur le quotidien drôle et décalé d’une bande de pré-ados du collège François-Truffaut. Faux documentaire mais véritable fiction jouant des codes des réseaux sociaux, la série chronique de manière immersive les péripéties et questionnements de ses protagonistes en croisant les points de vue.

Six filles – Efia, Jade, Rose, Lila, Lou, Océane –, six garçons – Maxime, Jules, Clément, Lucas, Alex, Youcef – et leur encadrement nous racontent ce que c’est d’être un collégien en 2020.

Askip pose un regard inédit sur une tranche d’âge à part, à mi-chemin entre l’enfance et l’adolescence. La série, créée par Benoît Masocco et réalisée par Benoît Masocco, Gwendoline Rothkegel et Thomas Jaurand propose 40 épisodes de 13 minutes.

Pour voir Askip, rendez-vous tous les dimanches sur France 4. Vous pouvez aussi voir ou revoir les 20 premiers épisodes de la saison 1 sur Okoo
 
Askip, saison 1 (extrait)
Okoo, la nouvelle offre enfants de France Télévisions pour les 3-12 ans !
Télévision, mobile, tablette, Okoo c’est sur tous les écrans.
Dessins animés, émissions : tout pour apprendre en s’amusant.
> Pour en savoir plus sur l'offre Okoo.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cinéma culture éducation société théâtre télévision médias jeunesse famille
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter