• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Tour de France du Jeu vidéo : une journée à Tours avec le duo Ponce et Rivenzi

A gauche, Rivenzi à la caméra ; à droite, Ponce gère le tchat. / © Yacha Hajzler / France 3 CVDL
A gauche, Rivenzi à la caméra ; à droite, Ponce gère le tchat. / © Yacha Hajzler / France 3 CVDL

Les deux influenceurs, vidéastes et joueurs de jeu vidéo se sont lancés dans un projet unique en son genre : un tour de France pour dresser l'état des lieux du milieu du gaming. 

Par Yacha Hajzler

Il est 11heures place Plumerau. Manu, Théo et Aurélien s'apprêtent à lancer la diffusion live sur le compte Twitch du dernier. Aurélien attaque sa tartine à la confiture de myrtilles. Bonjour tout le monde, vous êtes sur le meilleur live de France. 

Théo, c'est Rivenzi, breton d'origine, commentateur de compétitions d'Esport pour le jeu Overwatch. Aurélien, extraterrestre d'origine, c'est Poncefesse, Ponce pour les intimes : il est vidéaste spécialisé dans le jeu vidéo (on dit "streamer"). 
 

Un Tour de France 2.0


Le 19 avril, ils se sont lancés sur les routes pour le premier Tour de France du jeu vidéo, un projet sur lequel ils travaillent ensemble depuis un an. "Ce n'est pas nous qui faisons un état des lieux du monde du jeu vidéo, ce sont les gens, interview après interview, raconte Rivenzi. C'est un panorama de différents acteurs : on va constater." Streamers, joueurs professionnels, webTV, studio de développement, organisation des tournois... Aucun profil n'est exclu de la fresque. 

L'aventure a commencé par Poitiers, qui accueillait le week-end dernier la Gamers Assembly, l'un des temps forts annuels du milieu en France. En plus de révéler les coulisses de l'événement à leurs fans, Ponce et Rivenzi ont également eu un accès privilégié pour filmer en direct au sein du Futuroscope. Jusqu'à 2000 spectateurs ont suivi le show.
 


Jeu vidéo et patrimoine, combo gagnant


Ce 23 avril, c'est donc à Tours que les deux autoentrepreneurs montent le camp pour la deuxième étape du parcours. Le direct de ce matin est une balade à travers la ville. Une simple sortie entre amis, mais partagés par les centaines d'abonnés venus les regarder. Et on ne fait pas semblant !

Rivenzi a fait des études dans le patrimoine, il assure la partie guide touristique, Ponce l'aspect plus "divertissement". 
 
 
"J'y mets du mien. Puisqu'on fait un tour de France : montrons où on est, allons dehors, exhorte Rivenzi. On ne va pas d'un bureau à un autre, quand on va dans une ville, on visite. Ça nous permet aussi de poser cette question à ceux qu'on rencontre : pourquoi vous vous êtes installés ici, et pas à Paris ?" 

 

Zone de confort et peur du bide


Pendant 2h30, ils tiennent l'antenne sans faiblir. Pourtant de la pression, il y en a. A commencer par le matériel : le "backpack", un sac à dos blindé d'émetteurs et de câbles qui permet d'assurer une diffusion en continu, coûte près de 3000 euros. En France, il en existe 4, et c'est tout. Il a été prêtéà Aurélien "Ponce" par le média où il exerce habituellement, LeStream.

La voilà, l'autre pression : avoir tout laissé en plan pendant 3 semaines pour se lancer à l'aveugle dans un format jamais testé. "Quand je fais mon métier de commentateur, je suis en studio, avec des caméras, j'ai ce filet de me dire que je suis dans un cadre télévisuel, admet Rivenzi. Là, il y a le côté plus spontanné, et on est les premières figures du projet, celles qu'on voit. Si on fait de la merde, y'a que nous."

Même constat pour Ponce : "On sort bien de notre zone de confortMoi, d'habitude, j'arrive chez moi, mon PC est déjà allumé, je démarre le live, et voilà. Ce qui me fait le plus peur, c'est qu'à la troisième semaine, les gens se disent : "Bon, on a compris"

Pour redonner du jus à leur live, les nouveaux Antoine de Maximy comptent sur leur très beau programme. Visite chez les Tourangeaux de Solary ce 24 avril, des mythiques studio Ankama à Roubaix... Ce Tour sera bouclé à la ZLan, nouvel événement esport créé par le joueur et vidéaste Zerator, les 11et 12 mai à Arles. 
 


Notre journée avec Ponce et Rivenzi, live tweet du 23/04

 

Rejoignez-nous sur notre compte Twitter : @f3centre
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Reportage Fête de la lumière

Les + Lus