Bannière résultats municipales

Tours : la France Insoumise soutient l'écologiste Emmanuel Denis pour les municipales, Claude Bourdin dépose un recours

Vendredi 20 décembre, le comité électoral de la France Insoumise a décidé d’accorder son soutien à la liste d’Emmanuel Denis pour les élections municipales de Tours, et non à Claude Bourdin, comme ce dernier l'espérait.

La pilule est amère pour Claude Bourdin, qui, après avoir été tête de liste LFI lors des dernières législatives tourangelles, espérait cette fois le soutien de la France Insoumise, à Tours pour les municipales. Mais le vendredi 20 décembre, le comité électoral du mouvement a choisi de soutenir un autre candidat: Emmanuel Denis, tête de la liste "Pour Demain Tours 2020", liste à forte connotation écologiste. Emmanuel Denis était jusqu'à lors un des artisans des "Cogitations Citoyennes". 
 
Dans un communiqué, la France Insoumise indique qu'elle «souhaite appuyer le processus de fédération populaire actuellement en construction à Tours» et «encourage les animateurs et animatrices des luttes locales, sociales et environnementales, les militant·es associatif·ves, les syndicalistes et les responsables politiques à y prendre part».


Une volonté de fédérer la gauche

Le choix de la tête de liste "Pour Demain Tours 2020" - fédérant Europe-Ecologie les Verts, Ensemble !, Génération-s et Génération écologie - serait donc révélatrice d’une volonté de fédérer la gauche pour ce scrutin. 
 
Mais pour l’Insoumis déçu, Claude Bourdin, cette décision a été prise à l’encontre de la position majoritaire des encartés de Tours. «Elle s’est faite sans respect des procédures internes et en contradiction totale avec le texte national de référence, proteste-t-il dans un communiqué. Nous allons engager dans les plus brefs délais auprès de la France Insoumise, un recours contre cette décision, qui n’est d’ailleurs que provisoire.»
 


«Deux lignes politiques qui s’affrontent»

Ce sont «deux lignes politiques qui s’affrontent» confie Claude Bourdin, par ailleurs chef de file de la liste "C’est au Tour(s) du Peuple 2020", qui rassemble des personnalités issues du NPA et du Parti de Gauche. D’un côté, «l’une qui veut changer le système en profondeur, sortir du capitalisme qui broie l’humain et l’environnement», et l’autre, qui «s’accommode du système actuel avec de petits gestes et des mesurettes pseudo-démocratiques, pseudo-sociales et pseudo-écologiques».

Le comité électoral enjoint néanmoins «l’ensemble des Insoumis·es de Tours et sympathisant·es de la France Insoumise à amplifier cette démarche de convergence». Ce qui ressemble à l'adage : «débrouillez-vous entre vous!»

Pour rappel, avec 18% des voix à Tours, les Verts étaient arrivés en deuxième position aux élections européennes, juste derrière la République en Marche.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique élections municipales 2020 élections la france insoumise
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter