• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Tours, première étape de la tournée du sport à l'hôpital avec l'association “Premiers de Cordée”

© Premiers de cordée
© Premiers de cordée

L'association "Premiers de Cordée", parrainée par de grands champions, propose régulièrement des initiations sportives gratuites pour les enfants hospitalisés. Les footballeurs du Tours FC  étaient ce lundi 12 novembre à l'Hôpital pédiatrique Clocheville pour lancer une toute nouvelle opération.

Par Christelle Chapiotin

L'association "Premiers de Cordée" a été créée en 1999. Parrainée par de grands champions comme le footballeur Kylian Mbappé ou le handballeur Thierry Omeyer, elle propose tout au long de l'année, des initiations sportives gratuites pour les enfants hospitalisés.

De nombreux sports sont proposés, à commencer par le football, au coeur d'une nouvelle initiative, la Tournée du sport à l'hôpital, lancée ce lundi 12 novembre à Tours, en présence de plusieurs membres de l'équipe du Tours FC.
 

En début d'après-midi, c'était atelier ballon rond à l'hôpital pédiatrique Clocheville de Tours. Plusieurs enfants, âgés de 6 à 16 ans, ont participé à divers ateliers, ainsi qu'à des petits matches, avec ici Florian Fabre à la passe décisive.  

 

Deux joueurs, Florian Fabre et Florent Stevance, accompagnés de Sébastien Gondouin, entraîneur adjoint du Tours FC, pensionnaire de National, sont venus à la rencontre des jeunes. 


10 étapes au total

La tournée du sport à l'hôpital a un triple objectif : permettre à des enfants hospitalisés de faire du sport, impliquer des acteurs du milieu du football professionnel, et développer les actions de l'association dans différentes région.

Après cette première escale à Tours, direction Strasbourg dès le 13 novembre, "Premiers de Cordée" sillonne les routes de France jusqu'au 6 décembre, à la rencontre des enfants dans les établissements de santé. Parce que "la pratique d'une discipline sportive leur permet  non seulement d'oublier un temps la maladie, mais également de gagner en confiance, de repousser leurs limites et de s'amuser comme tous les enfants de leur âge."
 



 

Sur le même sujet

Reportage Fête de la lumière

Les + Lus