Tours : les Restos du Coeur ouvrent leurs portes aux étudiants

Les Restos du Coeur ont mis en place des distributions spécialement destinées aux étudiants cet automne. Ils sont nombreux à avoir été plongés dans la précarité, voire la pauvreté à cause de la crise sanitaire, notamment à Tours.
Ils sont de plus en plus nombreux à faire appel aux distributions alimentaires des Restos du Coeur. Photo d'illustration
Ils sont de plus en plus nombreux à faire appel aux distributions alimentaires des Restos du Coeur. Photo d'illustration © Josselin Clair / Maxppp
Ils étaient une centaine à se présenter à la distribution des denrées des Restos du Coeur ce samedi 28 novembre à Tours. Alors que de nombreux étudiants avaient déjà du mal à s'en sortir, avec près de 20% d'entre eux vivant sous le seuil de pauvreté, la précarité étudiante a bondi en 2020. En cause, évidemment, la crise sanitaire, la disparition des petits boulots, et la fragilisation générale de l'économie. De fait, l'aide alimentaire est la bienvenue, qu'elle vienne des Restos ou des autres systèmes solidaires mis en place, comme le "P'tit Kdi" de la Croix-Rouge.
 

Les étudiants toujours plus précarisés

Au micro de France 3, ils évoquent une situation devenue "très difficile", de tout petits budgets qui rétrécissent encore, et l'absence de jobs. "Ça touche tout le monde", confirme Shannel, étudiante et bénévole des Restos, "ça ne touche pas que des personnes isolées, c'est vraiment global." Et, fait révélateur, nombre d'entre eux s'adressent pour la première fois aux Restos, n'ayant pas pu se débrouiller autrement.

"Ce que je trouve difficile c'est que ce sont des jeunes qui en général ne sont pas habitués à ce genre de prestation", confirme Catherine Demay, également bénévole"Parce qu'en temps normal, ils se débrouillent avec de petits boulots. Et là ils sont obligés de demander de l'aide."

Retrouvez ci-dessous le reportage de N. Lemaire, Y Le Bloa, F. Belzeaux ou cliquez ici
étudiants précarité

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
restos du coeur société solidarité