Tours : une dizaine de crèches fermées le mardi 30 mars, les professionnels de la petite enfance sont en grève

En raison d'un mouvement de grève national, dix sites d'accueil de jeunes enfants seront fermés ce mardi 30 mars à Tours, totalement ou partiellement. Les professionnels de la petite enfance luttent depuis 2019 contre une réforme des modes d'accueil qui dégraderait leurs conditions de travail.

Paris, le 2 février 2021, manifestation des professionnels de la petite enfance
Paris, le 2 février 2021, manifestation des professionnels de la petite enfance © S. Muylaert / Maxppp

Les familles concernées vont devoir s'organiser différemment, la Mairie de Tours annonce la fermeture de dix sites d'accueil des jeunes enfants ce mardi 30 mars :

-Europe

-Tanneurs

-Paul-Louis Courrier

-Heurteloup

-Giraudeau

-Leccia

-Rochepinard

-Fontaines (crèche et halte-garderie)

-Multi-accueil Toulouse Lautrec
 

Par ailleurs, la crèche Charles Boutard sera fermée partiellement (l’unité des bébés restera ouverte, les autres seront fermées).

Sur le mot d'ordre "Pas de bébé à la consigne", les professionnels de la petite enfance luttent depuis 2019 contre un projet de réforme des modes d'accueil et ont multiplié les journées de grève et les manifestations. Rien n'y fait, Adrien Taquet, secrétaire d'Etat à l'Enfance et aux Familles, reste sourd à leurs revendications.

Le mouvement se poursuit, donc, les syndicats du secteur estimant que cette réforme entrainerait une sérieuse dégradation des conditions de travail : augmentation du nombre de bébés par professionnel, accueil en surnombre et diminution de la surface d'accueil des enfants, faible niveau de rémunération. Pour les professionnels de la petite enfance, "la couche est pleine"!

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
grève économie social