Un policier de la BAC placé en garde à vue pour détention d'images pédopornographiques

Un fonctionnaire de police de la BAC de Tours a été interpellé le 9 mai après "la détection de téléchargements de fichiers issus de l'exploitation sexuelle de mineurs sur son ordinateur personnel". Le policier a été suspendu par le ministre de l'Intérieur.

Un fonctionnaire de police de Tours a été suspendu administrativement par le ministre de l'Intérieur, après son placement en garde à vue le 9 mai. En cause : "la détection de téléchargements de fichiers issus de l'exploitation sexuelle de mineurs sur son ordinateur personnel", a expliqué par communiqué la préfecture d'Indre-et-Loire ce 23 mai.

Une réaction faisant suite à la révélation de l'affaire quelques minutes plus tôt par La Nouvelle République. Selon les informations du quotidien, des perquisitions ont été menées au domicile du policier de la brigade anti-criminelle de Tours, et à l'hôtel de police.

Une procédure a été diligentée par le parquet de Tours pour les chefs de diffusion, importation et détention d'image pédopornographiques, et consultation d'un service mettant en ligne des images à caractère pédopornographique, précise la procureure de Tours par intérim, Delphine Amacher. 

Le fonctionnaire a été placé sous contrôle judiciaire, et est convoqué devant le tribunal le 26 juin.

Mise à jour à 18h48 : ajouts des précisions de Delphine Amacher.