• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Indre : première vague de licenciements chez Fenwal

Croix mises en place par les salariés sur le site Fenwal à La Châtre (Indre) / © J.Ducloux salarié Fenwal
Croix mises en place par les salariés sur le site Fenwal à La Châtre (Indre) / © J.Ducloux salarié Fenwal

Cent cinquante salariés du site Fenwal à La Châtre (Indre) recevront dans quelques jours une lettre de licenciement. Selon eux, la direction leur a annoncé qu'elle postait les lettres ce mardi. Une première vague qui précède une seconde prévue en octobre prochain. 

Par D.Cros

Selon les salariés, les premières lettres de licenciements sont postées par la direction ce mardi. Il s’agit de la première vague sur le site de Fenwal, filiale du groupe allemand de matériel médical Fresenius Kabi. 150 personnes sont concernées. La seconde vague de 100 licenciements est, elle, prévue en octobre prochain. 

"Derrière chaque croix, il y a une personne abattu moralement"

Sur le chemin qui mène à leur entreprise, les salariés ont symboliquement installé des croix sur lesquelles ceux qui sont déjà partis ont déposé leur tenue de travail.
Croix mises en place par les salariés sur le site Fenwal à La Châtre (Indre) / © J.Ducloux salarié Fenwal
Croix mises en place par les salariés sur le site Fenwal à La Châtre (Indre) / © J.Ducloux salarié Fenwal
Sur les croix : le chiffre 338. Jacques Ducloux, salarié depuis 22 ans explique : "C’est le nombre de licenciements initialement prévu, 338 emplois sur 461". Il souligne : "Ces croix montrent la tristesse de la situation. Il y a une personne moralement abattu derrière chacune de ces croix".

Aucun salarié ne sait qui est concerné par la première vague de licenciements.

A lire aussi

Sur le même sujet

Jean-Dominique Bosq - Directeur des Opérations des Parfums Christian Dior

Les + Lus