• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Elections européennes : à 15 ans, des jeunes de Châteauroux votent pour la première fois

Les choix des collégiens pour les élections européennes sont dans l'urne / © F3CVDL NL
Les choix des collégiens pour les élections européennes sont dans l'urne / © F3CVDL NL

Dans le cadre d'un cours d'éducation civique, 30 éléves du collége Beaulieu de Châteauroux ont étudié le programme des candidats aux élections européennes avant de procéder à un vote. Une jeunesse qui démontre ainsi qu'elle s'intéresse à la politique avec l'aide des enseignants.
 

Par France 3 Centre-Val de Loire

Pas évident d'intéresser des adolescents aux élections européennes, alors qu'ils n'ont pas le droit de vote et que les adultes ne s'y intéressent pas beaucoup non plus. Pourtant, au collège Beaulieu de Châteauroux, à l'initiative du professeur d'histoire-géographie, David Navarro, 30 éléves de troisiéme se sont investis dans l'étude et l'analyse des programmes électoraux pour ces élections européennes.
 
© F3CVDL NL
© F3CVDL NL

David Navarro, enseignant à l'initiative de cette opération, a eu l'idée de ces travaux pratiques avec la campagne électorale : "Ils voient les affiches sur les panneaux électoraux de leur ville, mais parlent peu de politique. C'était l'occasion de faire un cours d'enseignement moral et civique réellement concret."

Électeurs en herbe

L'opération s'inscrit dans le cadre d'un programme de la Ligue nationale de l'enseignement intitulé "Électeur en herbe", un programme d'éducation à la citoyenneté qui coïncide avec la vraie campagne électorale.

Intervenante du jour dans le collège, Judith Cartier de la FOL36 avoue que ces élections ne suscitent pas un grand engouement : "Les élections européennes n'intéressent pas beaucoup, les derniers sondages montrent que seuls 23% seulement des jeunes vont se déplacer pour aller voter. C'est vrai que l'Europe, c'est parfois compliqué à comprendre : c'est pour ça qu'on a voulu vraiment mobiliser les jeunes sur la question des européennes"

Sur deux jours, les élèves ont consacré 4 heures à la lecture, l'analyse et le classement des propositions des candidats à travers les documents de propagande. Un travail laborieux et scolaire qui a fini par éveiller chez les jeunes une idée plus précise des enjeux de la politique.

"On apprend à avoir nos propres opinions"

Élève de 3e A, Jade a travaillé en groupe et reconnaît finalement "ce qui nous a intéressé, c'est de parler de plusieurs sujets en même temps... On a parlé des immigrants, de l'environnement, des jeunes, de ce que l'on peut faire et de ce que les candidats proposaient vraiment". Si, Jade est d'abord contente de ces travaux qui changent des cours habituels, et même si à 15 ans, elle ne vote pas "on s'intéresse à ce que l'on va faire plus tard, on apprend à avoir nos propres opinions".

À l'issue de l'étude des documents électoraux, David Navarro, leur professeur est satisfait de la qualité des échanges ainsi générés : "quand on les met en situation de pouvoir concrètement faire des choix politiques, les jeunes font ces choix. On a vu des débats s'installer sur l'immigration ou l'écologie et c'est très intéressant de les voir débattre d'actualités dont ils ne parlent pas d'habitude."

Avec bureau de vote, isoloir et urne, les collégiens ont effectué en situation réelle leur devoir électoral en glissant leur bulletin dans l'enveloppe.
 
A voté ! / © F3CVDL NL
A voté ! / © F3CVDL NL

La voix des jeunes

Sur l'installation de ces travaux pratiques avec un vrai bureau de vote, Judith Cartier précise ses motivations "c'est pour voir la voix de la jeunesse, la voix des jeunes qui ont moins de 18 ans. Si le premier objectif, c'est de les mobiliser sur les enjeux politiques, le deuxième objectif, c'est de voir si les jeunes votent la même chose que les adultes."

Il faudra attendre ce lundi matin, 8h45, pour assister au dépouillement du vote des collégiens. Alors, les jeunes pourront comparer leurs choix à celui du monde des électeurs français.
 

Sur le même sujet

Reportage Fête de la lumière

Les + Lus