• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Habillés comme dans “la servante écarlate”, les défenseurs de la maternité du Blanc veulent marquer les esprits

Les défenseurs de la maternité du Blanc, alignés pour protester contre la fermeture de la maternité. / © F3 Centre VDL_servantes écarlates_vendredi 28 septembre 2018
Les défenseurs de la maternité du Blanc, alignés pour protester contre la fermeture de la maternité. / © F3 Centre VDL_servantes écarlates_vendredi 28 septembre 2018

Cape rouge et bonnet blanc de la série culte "La servante Ecarlate" (The Handmaid's tale), les membres du comité de Défense de la maternité du Blanc en seront affublés pour manifester ce vendredi. Une tenue symbolique qui vise à dénoncer "la violence qui est faite aux femmes" privées de maternité. 

Par Ch.L

Depuis le 1er juillet, la fermeture, annoncée comme provisoire, des services obstétriques de l’hôpital du Blanc oblige les futures mamans à faire plus d’une heure de voiture pour trouver la première maternité. C'est une "forte violence faite aux femmes car il en va de leur sécurité" dénonce le collectif "C’est pas demain la veille".   

Redoutant que la maternité ne ferme définitivement ses portes, les habitants du Blanc ont multiplié les actions durant l'été. Le 15 septembre dernier, plus de 6 000 personnes, revêtues de rouge ont défilé dans les rues de la sous-préfecture. Le balcon de l’hôtel de ville avait pour l’occasion affiché une banderole scandant : "Au Blanc, on voit rouge".


Le Blanc adopte le rouge


Et pour la manifestation organisée le 28 septembre les organisateurs vont cette fois passer à l’écarlate, en revêtant le costume emblématique de The Handmaid's Tale. Une série glaçante où les femmes sont cantonnées à la servilité...  

Silencieuses mais luttant pour leur émancipation (la rébellion est annoncée pour la saison 3), les "Servantes Ecarlates" sont devenues des icônes pour les défenseurs des droits des femmes. Et les premiers à s’en emparer furent les Américain(e)s en 2017 à l’occasion d'une manifestation contre la réforme de santé devant la maison blanche.

L’Argentine, l’Irlande, la Grande-Bretagne et la Croatie ont suivi. "En France, ce sera une première" avance le comité de défense de la maternité du Blanc qui entend aussi être le porte-voix des futurs papas. "Avoir le droit de donner naissance à proximité de chez soi, c’est permettre aux pères de s’investir dans la vie de leur enfant dès les premiers jours. C’est primordial" insiste Laure Courgeau  du comité  de défense. 

L’Agence Régionale de Santé envisagerait la réouverture de la maternité début octobre. En attendant, la pression sera très forte vendredi au Blanc pour influer sur la décision à venir. Avec une manifestation qui s'annonce haute en couleurs. 


 

Sur le même sujet

Sécurité et effectif policier sur Tours

Les + Lus