Coupe de France de football : Châteauroux passe à la trappe

Publié le Mis à jour le
Écrit par Ch. Chapiotin avec Arnaud Moreau

La Coupe de France et ses surprises... Chambly, club évoluant en National, est venu éliminer les professionnels de la Berrichonne sur leurs terres, au stade Gaston Petit, dans le cadre des 16ème de finale.

Cette rencontre à domicile, face à Chambly, club de division inférieure, mais plutôt performant en Coupe, avait tout du match piège, les professionnels castelroussins sont tombés dedans.

Affichant une certaine fébrilité dès le début de rencontre, la Berrichonne de Châteauroux se créé quelques occasions, sans jamais parvenir à concrétiser. A la 58ème minute, suite à une partie de billard devant le but de Chambly, Christophe Mandanne parvient malgré tout à ouvrir le score.


Chambly revient au score et s'ouvre le chemin des huitièmes

Loin de  s'avouer vaincue, la valeureuse équipe de Chambly continue à pousser, et s'en trouve récompensée à la 71ème : Lassana Doucouré exploite une erreur défensive et part au but pour l'égalisation.

Les Castelroussins ne s'en rélèveront pas. Sonnés, vidés les joueurs balbultient leur football et gâchent beaucoup de ballons. Un partout à l'issue du temps réglementaire et des prolongations, c'est donc aux tirs aux buts que va se jouer la décision.  Un sans-faute pour Chambly, pas pour Châteauroux qui sort par la petite porte, et rate par la même occasion les 130 000 euros de la qualification.

Arnaud Moreau et Pierre-Dominique Lepais étaient sur place pour suivre la rencontre :


Suite de la Coupe de France de football ce mercredi 24 janvier :

Nos derniers espoirs en Centre-Val de Loire reposent sur le Tours FC, lanterne rouge de Ligue 2, qui accueille Metz, lanterne rouge de Ligue 1 à 18h30 au stade de la Vallée du Cher

 


Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité