• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

L’Epiphanie, c’est aujourd’hui !

Galette des Rois à la Frangipane / © Pierre-Dominique Lepais - France 3 Centre-Val de Loire
Galette des Rois à la Frangipane / © Pierre-Dominique Lepais - France 3 Centre-Val de Loire

Après le foie gras, les huîtres, le saumon, le chapon, la bûche, le champagne... place à la galette des Rois qui célèbre l'Epiphanie.

Par Isabelle Racine

Les fêtes de fin d’année sont à peine terminées et les estomacs ont à peine récupéré que déjà les galettes des rois sont dans tous les commerces depuis plusieurs jours, aussi bien dans les boulangeries ou dans les grandes surfaces.
A la frangipane, à la pomme, au chocolat ou bien encore sèches, il y en a pour tous les goûts.

A quelle date est fêtée l'Epiphanie ?

Selon le calendrier chrétien et selon la Bible, l’Epiphanie c'est le 6 janvier soit 12 jours très exactement après la venue au monde de Jésus. Mais voilà, souvent le 6 janvier tombe parfois le dimanche mais souvent en semaine… forcément. Il a donc été décidé d’adapter la date : on fête l’Epiphanie le deuxième dimanche après Noël soit au premier dimanche après le 1er janvier.
En 2019, le 6 janvier tombe un dimanche, ça tombe bien pour les gourmands qui vont se régaler en famille ou entre amis. 

Au Moyen Âge déjà, on "tirait les rois" et c’était tous les 5 janvier. On dit qu’à l’époque, celui qui avait la fève devait payer sa tournée.


C’est quoi l’origine de l’Epiphanie ?

En fait, l'Epiphanie est une tradition lointaine, qui aurait commencé dès le IVe siècle, donc bien avant la naissance de Jésus.
Dans l’Antiquité, on fêtait le dieu Dionysos (dieu de la vigne, du vin, de la fête dans la mythologie grecque) le jour de l’Epiphanie. On le fêtait au moment du solstice d'hiver et ça représentait la renaissance et le retour de la lumière.

Mais l’Epiphanie, c’est aussi une fête païenne. Les romains fêtaient le dieu Saturne, un dieu qui se réveille au cœur de l'hiver, au moment du solstice. C'est un dieu lié à l'agriculture et aux semences,

L’Epiphanie, est un mélange de traditions païennes et chrétiennes à l'image de la chandeleur que nous fêterons le 2 février prochain.

Des fèves originales

Les pâtissiers-boulangers rivalisent d'imagination pour se démarquer de leurs concurrents et attirer les clients. A Châtillon-sur-Indre, dans le canton de Buzançais un boulanger propose des fèves originales. Il s'agit de cartes postales en modèle réduit. Elles représentent des bâtiments de la ville photographiés au début du vingtième siècle.
 
Des fèves "cartes postales" imaginées par un boulanger de Chatillon sur Indre / © Pierre-Dominique Lepais - France 3 Centre-Val de Loire
Des fèves "cartes postales" imaginées par un boulanger de Chatillon sur Indre / © Pierre-Dominique Lepais - France 3 Centre-Val de Loire

Regardez le reportage réalisé par Flavien Texier et Pierre-Dominique Lepais à Châtillon-sur-Indre.
Intervenants : Christophe Philippeau, pâtissier ; Laurent Aufrère, pâtissier boulanger ; Véronique Aufrère, boulangère
 
Reportage fèves "cartes postales"
Reportage fèves "cartes postales" dans une boulangerie de Chatillon-sur-Indre - France 3 Centre-Val de Loire - Flavien Texier / Pierre-Dominique Lepais

Sur le même sujet

La police n'est pas là pour raccompagner les jeunes chez eux !

Les + Lus