Festivals : musique en liberté à la grange aux pianos de Chassignolles dans l’Indre

Ce 30 juillet la Grange aux pianos, lieu de vie et accueil du festival crée par le pianiste Cyril Huvé, s’ouvre pour une nouvelle édition consacrée à la Musique. Dans le respect des mesures sanitaires souhaitées par le gouvernement.
La grande aux Pianos.
La grande aux Pianos. © C. Huvé

Déjà l’an passé, le festival s’était tenu, malgré de nombreuses annulations de manifestations de ce type, grâce notamment à la mise en place de la nouvelle salle du jardin, qui comme son nom l’indique permet aux auditeurs d’apprécier le programme en extérieur.

"Les spectateurs ont vraiment apprécié de pouvoir disposer de ce moyen nouveau ici d’écouter de la musique. Nous allons le renouveler sur certains spectacles cette année" nous confie Cyril Huvé.

Ce nouveau dispositif ouvre une participation à l’intérieur comme à l’extérieur aux spectacles. Cette année, il en sera donc de même tout au long du mois d’août et début septembre, de ce festival qui traverse l’été au rythme des musiques.

Et pour commencer le 30 juillet c’est une plongée dans le grand répertoire de Musique de Chambre français et allemand, du quintet de César Franck à la Nuit Transfigurée de Schoenberg en passant par le second Sextuor de Brahms, la concert de Chausson et des œuvres plus rares telles le Quintette d’Anton Bruckner avec la Nouvelle génération Chambriste réunie autour du violoniste David Grimal.

C’est un ensemble de partitions réunies sur trois concerts, des œuvres exceptionnelles de la Musique de Chambre de la fin du 19 ème siècle dans les deux pays.

L’idéal étant de pouvoir consacrer son week-end à ce répertoire afin d’en avoir une vue exhaustive.

Concernant les réservations déjà faites, les organisateurs constatent une grande "frilosité" du public, sans savoir si le pass sanitaire décourage certains de venir, si la crainte de la contagion est forte, ou si, comme c’est le cas dans d’autres domaines, les gens se décident au dernier moment. Quoi qu’il en soit, bien d’autres spectacles vont se dérouler à la grange !

Le 4 août, l’ensemble Doulce Mémoire de Denis Raisin-Dadre proposera la découverte de la musique secrète de léonard de Vinci. Une idée que Cyril Huvé détaille : "Il jouait  lui-même de la lyre, s’intéressait de près à la musique et Denis Raisin-Dadre, qui avec son ensemble est toujours à la pointe de la recherche sur la musique de la Renaissance, a imaginé quels morceaux avaient participé à la création artistique  du Maître. C’est une richesse de la Région Centre-Val de Loire que d’avoir cet ensemble basé à Tours, et on est très content de les accueillir".

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Doulce Mémoire (@doulcememoire)

Le 7 août le grand violoniste Tedi Papavrami donnera un récital exceptionnel de Bach et Ysaÿe en violon solo à la Sonate de Franck et l’introduction de Rodo Capriccioso de Saint-Saëns. Ce sera sa première venue à la Grange aux pianos.

Donner l’ensemble du programme serait très long. Le site permet à chacun de choisir en toute tranquillité le spectacle qu’il voudrait voir, sachant que le choix s’annonce difficile, tant il est riche et varié. En passant par la voix, l’opérette, l’opéra, en ne quittant pas le piano, des grands noms de la musique aux grands noms de demain, le festival est un lieu de pratique vivante de la  Musique.

Dans cette maison d’artiste habitée, la musique s’offre en partage sans restriction, en s’inscrivant  dans la lignée de "l’esprit initié par George Sand en son temps : permettre à la musique de s’exprimer au cœur d’un écran de verdure paisible offert par la campagne berrichonne".

Enfin notons quand même ces derniers rendez-vous. Du 6 au 11 septembre, l’European Chamber Music Academy (ECMA) se réunira autour d’Hatto Beyerle, altiste de la première formation du quator Berg, pour un stage de perfectionnement à l’issue duquel les stagiaires donneront un grand concert, qui sera l’occasion de la découverte en avant-première des grands ensembles de Musique de chambre de demain. Et selon le vieux principe des master-class, les auditions sont ouvertes au public, ce qui rencontre en vrai succès, puisque cela permet de voir comment se construit l’étude d’un morceau avant son audition finale en concert.

Protocole sanitaire et infos pratiques

Pour se mettre en conformité avec les mesures sanitaires exigées par l’administration, le Festival mettra en place la vérification des pass sanitaires, comme il devrait être de rigueur prochainement et les tests pour toute personne de plus de 12 ans.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
musique culture concerts idées de sorties sorties et loisirs