Le Ministre Marc Fesneau à l'assemblée générale des maires de l'Indre

Publié le Mis à jour le
Écrit par Catherine Lacroix .

L’assemblée générale de l’Association des Maires de l’Indre s’est tenue ce vendredi 3 Décembre, à la salle Barbillat Touraine à Châteauroux, en présence de Marc Fesneau, Ministre chargé des Relations avec le Parlement. A quelques mois d’échéances politiques importantes, les élus locaux ont bien des questions sur la gouvernance du pays.

L’assemblée générale des maires de l’Indre s’est déroulée dans une salle plutôt bien remplie, malgré les menaces que font peser les variants Covid. 150 participants selon les organisateurs, heureux de se retrouver ou de se voir pour la première fois, puisque la pandémie perturbe bon nombre de réunions depuis plusieurs mois.

Un Ministre dans la salle

Au programme de cette rencontre, outre les passages obligés, un invité de marque était présent en la personne de Marc Fesneau, le Ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé des Relations avec le Parlement et de la Participation citoyenne. Un élu de la Région, mais aussi un porte-parole du gouvernement auprès d’élus parfois désabusés. Claude Doucet, le Président de l’Association des Maires de l’Indre nous résume son intervention : "Il nous a fait un point d’actualité. Il a expliqué les mesures concernant la suppression de la taxe d’habitation, (un sujet qui fâche bon nombre d’élus, qui voient disparaître un moyen de financement du budget des communes NDLR), il a répondu à des questions concernant le domaine de la santé, un sujet toujours préoccupant dans l’Indre. Il a aussi répondu aux questions concernant les maisons France Services, au nombre de 13 dans l’Indre et qui semblent susciter un véritable engouement chez les collègues." Au chapitre des sujets d’actualité, Marc Fesneau a déclaré avoir vu Bruno Le Maire à propos d’Alvance Wheels, l’entreprise de jantes aluminium en redressement judiciaire depuis avril, et être prudemment confiant sur son avenir.

Claude Doucet avait aussi prévu de faire intervenir une spécialiste de l’association nationale, sur la question des fonds européens, qui sont dramatiquement sous utilisés, en raison de la complexité des dossiers à établir, mais qui, plaide-t-il, peuvent permettre de mener à bien des projets structurants pour les communes.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité