"On s'adapte à tout', un village de l'Indre privé d'eau potable depuis trois jours

Après le passage de la tempête Domingos ces 4 et 5 novembre, les habitants du village de Tilly ne peuvent plus consommer l'eau du robinet. Ils s'organisent pour informer et distribuer des bouteilles aux habitants les plus isolés.

Les stigmates de Domingos sont encore bien présents. Trois jours après le passage de la tempête dans le département de La Vienne, où des vents à 130 km/h ont été enregistrés, quinze communes sont privées d'eau potable.

Une petite commune au sud-ouest de l'Indre est également touchée par cette interdiction de consommer de l'eau du robinet. En effet, le réseau d'eau du village de Tilly est rattaché à un captage du département voisin. "Avec les pluies, certaines rivières sont en crues et ont contaminé le captage au niveau de certaines sources", explique la communication d'Eaux de Vienne-Siveer, le syndicat en charge du service des eaux sur le territoire. "L'eau est devenue turbide, c’est-à-dire trouble, et il est donc interdit de la consommer".

Autre risque, que la rivière charrie des bactéries dans les captages. "Par précaution, nous avons interdit la consommation d'eau potable", explique de son côté la maire de Tilly, Guylène Maussire.

Porte à porte 

Depuis le dimanche 5 novembre, les habitants ne doivent donc surtout pas consommer de l'eau du robinet, même si l'eau semble claire. "On s'adapte à tout", explique une habitante contactée par téléphone. Pour elle, cette coupure ne pose pas trop de désagrément : "La distribution d'eau potable se passe très bien, donc pour le moment, on fait avec".

Et si certains habitants peuvent faire des stocks en achetant des packs d'eau au supermarché, d'autres rencontrent plus de difficultés : "Nous avons des habitants qui sont isolés ou âgés. Pour eux, la communication par SMS ou sur internet ne fonctionne pas", indique Guylène Maussire. "Nous avons donc fait du porte-à-porte pour distribuer des bouteilles d'eau mais aussi pour faire passer l'information".

Pas encore de retour à la normale

Cette situation inconfortable pourrait se poursuivre au moins encore quelques jours, explique la maire de Tilly : "Il faut 48h pour obtenir les résultats des analyses. Il y en a eu ce matin donc ça nous amène au moins à jeudi". Et les possibles précipitations des prochains jours prévues dans le département de La Vienne pourraient ne rien arranger : "Nous n'avons pas de scénario pour le moment. Cela va beaucoup dépendre de la météo et du résultat des analyses", fait savoir Eaux de Vienne-Seever.

L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité