REPLAY. Lulu Gainsbourg et Léo chantent dans l'église haute en couleurs de Carrasco

Publié le
Écrit par Aude Perron

C’est l’été ! Avant les grandes vacances, RENVERSANT se conjugue avec le voyage. Cap sur la Bolivie avec la découverte d’un petit bijou. Direction la commune du Menoux dans l'Indre, à quelques kilomètres à peine d’Argenton-sur-Creuse. C’est là que se cache l’héritage du peintre natif de La Paz, Jorge Carrasco (1919-2006).

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

Le peintre est arrivé ici en 1968 avec sa femme Simone - dont c’était le village d’origine - et leurs cinq enfants. Ce devait être temporaire puisqu’il pensait continuer de parcourir le monde avec ses peintures et ses bambins sous le bras. Mais le lieu inspirant l’a poussé à sculpter.

Papa ne pouvait plus partir. Il nous a dit qu’on allait rester là. On peut faire le tour du monde avec des peintures dans les valises, mais avec des sculptures, ce n’était pas possible

Okklo Carrasco, fille de Jorge Carrasco

Décédé en 2006, le peintre et sculpteur bolivien Jorge Carrasco a marqué le village du Menoux grâce à ses innombrables œuvres. L'église qu'il a pu peindre en est le parfait exemple.

Notre-Dame du Menoux, l'héritage de Carrasco dans l'Indre

Au Menoux, l’artiste produit et produit encore. Jusqu’à ce qu’une idée folle germe dans son esprit de génie : entreprendre une oeuvre monumentale dans l’église du village.

C’est ainsi que pendant huit années, Carrasco s’est attelé à cette oeuvre qui témoigne aujourd’hui de son travail considérable. Des fresques où les couleurs et les formes se disputent les quatre cent mètres carrés de plafonds et de murs. Dans ce lieu saint, on est entre Michel Ange et la Bolivie, avec ce petit supplément d’âme emprunté aux croyances des Indiens qui ne sont jamais bien loin dans le travail de l’artiste qui nous offre, sur 400m2 de surface, sa vision de Dieu, de la création du monde et de la Vie !

Il était très imprégné de la cosmogonie amérindienne dans sa vision de la vie... Des Indiens des Hauts Plateaux lui avaient appris que dans une petite goutte d’eau de pluie, il y a toute l’infinité de la vie qui était inscrite. Même cette petite goutte d’eau de pluie presque invisible, il fallait être capable de la respecter.

Okklo Carrasco

Prolifique et refusant de se cantonner à un style unique, Carrasco a peint et sculpté plus de mille tableaux et deux cents sculptures, exposés aujourd’hui à la « Maison-Atelier » que ses enfants ont mis sur pied pour faire découvrir son héritage au public.

Lulu Gainsbourg, Léo et Virginie Colas dans ce dernier Renversant

Dans l'émission, aux côtés des oeuvres de Carrasco, Elise Chassaing et Raphal Yem reçoivent le pianiste et chanteur Lulu, le fils de Serge Gainsbourg, venu présenter son nouvel opus « Replay ». Au Menoux, il fait la connaissance de l’oeuvre de Carrasco, un héritage que ses enfants chérissent. Il entretient un même attachement avec les oeuvres de son père.
Lulu joue dans l’église, avec Léo, une jeune autrice-compositrice-interprète reuilloise dont l’univers soul et funk ne demande qu’à se marier avec celui de Lulu au style parlé.
Ensemble, ils relèvent le défi renversant de préparer une reprise pour un mini-concert en fin de journée.

Vous découvrirez aussi le travail de l’artiste tourangelle Virginie Colas qui se livrera à une performance étonnante : c’est avec des petites briques qu’elle créé des oeuvres colorées et audacieuses. L’oeuvre qu’elle crée pour Renversant : une robe bolivienne dans laquelle il faudra rentrer !

De la couleur, encore de la couleur pour cette dernière émission de saison du magazine RENVERSANT.