Spectaculaire incendie aux écuries de Verneuil-sur-Igneraie : une trentaine de chevaux évacués

Ce mardi en début d'après-midi, le feu s’est déclaré dans l’élevage de chevaux des Tuileries, à Verneuil-sur-Igneraie. L’un des trois bâtiments a été totalement détruit ainsi que les 30 tonnes de foin qu’il contenait. Les chevaux ont été évacués dans un champ voisin et aucun d’eux n’a été blessé à grâce à une solidarité exceptionnelle.

Est-ce un mégot jeté par un automobiliste empruntant la D69 bordant la propriété qui serait à l’origine du sinistre ? Michel-Émeric Bodard, le propriétaire du haras, reste perplexe : 

Tout s’est passé si vite ! Le feu a pris en quelques minutes dans ce grand bâtiment de 200 m². Les 250 bottes de foin et de paille qu’il contenait étaient très sèches

Michel-Émeric Bodard, le propriétaire

Rapidement arrivés sur les lieux, les pompiers n’ont rien pu faire pour sauver le bâtiment. Les deux autres bâtiments jouxtant le premier n’ont en revanche été que très légèrement touchés. Il a fallu évacuer en toute hâte la trentaine de chevaux présents dans les box pour qu’ils ne soient pas incommodés par les fumées. Ils ont été placés dans un champ voisin et ont été examinés par le vétérinaire du service de santé du SDIS 36.

Une entraide immédiate

Une trentaine de pompiers venus de huit casernes différentes ont été déployés sur les lieux. Et pas moins de dix engins ont été mis en œuvre, avec notamment la grande échelle du centre de La Châtre.

"Ce qui était formidable, dans notre malheur, c’est l’entraide rapide et efficace qui s’est tout de suite mise en place, se réjouit Michel-Émeric Bodard, "les employés de l’entreprise Blanchet, dont le siège est situé de l’autre côté de la route, se sont précipités pour nous aider à évacuer les chevaux. Et il y a aussi un vrai élan de solidarité dans le milieu du cheval, comme le centre équestre de La Châtre, qui m’a immédiatement proposé des box pour accueillir les chevaux. Je suis très touché par cette solidarité".

Élevage et reconversion des chevaux

Michel-Émeric Bodard, le propriétaire, est bien connu dans le monde du cheval. Il est aujourd’hui à la tête de cette structure dédiée à l’élevage ainsi qu’à la préparation à la reconversion des chevaux de course, une fois leur carrière terminée. Auparavant, il était président de la Société des Courses de Lignières-en-Berry, du Conseil Équin de la région Centre-Val-de-Loire et de la Fédération Régionale des Courses du Centre-Est.