L'affiche du Bourges basket crée la polémique

Publié le Mis à jour le
Écrit par Ch.Launay

La nouvelle affiche très sexy du club des Tangos déchaine les passions.

video title

L'affiche du Bourges basket crée la polémique

La nouvelle affiche du Bourges basket déchaine les passions. Des associations et des syndicats locaux du Cher ont écrit au président du club pour protester contre l'image choquante et dégradante de la femme. Objet du délit : une basketteuse de dos en shorty...

" Osez le Tango " La nouvelle campagne d'affichage du club de basket de Bourges ne laisse pas indifférent. Si les internautes se montrent plutôt emballés par son graphisme et  la basketteuse en shorty, des associations et des syndicats locaux protestent contre cette image choquante et dégradante de la femme.





L'union locale de la CGT, Attac 18, le Mouvement pour la paix, la FASE (Fédération pour une Alternative Sociale et Ecologique) ont écrit une lettre commune au président du club Pierre Fosset. Attaqué, ce dernier défend sa campagne et s'étonne que cette affiche " déclenche autant de  passions " .



Les joueuses, elles, aimeraient que l'on parle plus de leurs exploits sportifs que de leurs affiches. 



En 2011, les basketteuses du Bourges basket ont été sacrées championnes de France pour la dixième fois.



 voir la video à gauche




< voir aussi (à gauche) : le journal des sports, l'actualité sportive de votre week end >



-Volley ball : retour sur le match gagnant du TVB contre Lyon

- Football Ligue 2 : Châteauroux s'est incliné vendredi soir à Reims et le club de Tours a perdu son match face à Troyes.

- Basket féminin : les Tangos de Bourges se sont imposées à Villeneuve d'Ascq 79 à 60.

- Tennis : le Tournoi des quatre ligues à Blois

- Cyclisme : portrait de Franck Rouzeau, organisateur de la course Paris-Gien-Bourges
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité