Les pluies évitent le recours à l'irrigation

Ciel couvert, averses éparses et températures sous les normales de saison, c'est la météo d'un printemps 2012 que nous trouvons tous très décevante. Sauf les agriculteurs, pour lesquels ces pluies de printemps sont les bienvenues. Elles dopent la croissance des céréales en Beauce et évitent le recours à l'irrigation.


Il est tombé près de 50 mm d'eau par mois depuis avril. Un volume hydrométrique plus élevé que la normale qui a suffi à nourrir les plantes sans parvenir à recharger les cours d'eau. La nappe phréatique de Beauce reste ainsi à un niveau inférieur à la moyenne de ces dernières décennies.

voir ci-dessous le témoignage de Stéphane Simon (agriculteur à Fresnay-l'Evêque) et de Philippe Lirochon (Président de la Chambre d'Agriculture d'Eure-et-Loir)