Cet article date de plus de 9 ans

Mediator:perquisition en cours au siège de Servier

Une perquisition était en cours mardi à la mi-journée à Suresnes (Hauts-de-Seine) au siège du groupe Servier, au centre du scandale sanitaire du Mediator, a-t-on appris de source proche de l'enquête.


Selon RTL qui a révélé l'information, les enquêteurs agissent dans le cadre d'une enquête pour destruction de preuves, menée par trois magistrats parisiens.

Deux informations judiciaires sur le Mediator sont par ailleurs ouvertes à Paris, l'une pour "tromperie aggravée" et l'autre pour "blessures et homicide involontaires". En février, plusieurs perquisitions avaient été menées au siège de l'Agence du médicament (Afssaps) à Saint-Denis et aux domiciles de plusieurs responsables de l'Agence.

Utilisé par cinq millions de personnes en France, le Mediator est à l'origine de graves lésions des valves cardiaques et pourrait être responsable d'au moins 500 à 2.000 décès. 

Dans un autre volet du dossier, ouvert par la citation directe de plusieurs plaignants, les laboratoires Servier et son fondateur Jacques Servier  devraient comparaître au printemps à Nanterre dans le premier procès pénal sur  l'affaire.

Le scandale du Mediator a abouti au vote d'une loi sur le renforcement de la sécurité sanitaire du médicament et des produits de santé.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
affaire servier